Moins de 24 heures après l’arrestation du puissant chef de gang Arnel Joseph, panique totale à Marchand Dessalines

Au moins cinq personnes tuées, une autre blessée par balles et plusieurs maisons incendiées à Marchand Dessalines, moins de 24 heures après l’arrestation du puissant chef de gang Arnel Joseph à l’hôpital ‘Bonne Fin’ à Cavaillon, dans le département du Sud.

Selon le CASEC de la quatrième section de Marchand Dessalines, Frandy Toussaint, ces victimes n’auraient aucune relation directe avec l’ancien chef de « Village de Dieu », à Port-au-Prince et de Poste-Pierrot à Marchand Dessalines.

Toujours selon le CASEC Frandy Toussaint, ce sont des bandits armés qui ont attaqué les victimes qui, dit-il, n’avaient aucun lien avec Arnel Joseph.

Les images choquantes les unes que les autres nous sont parvenues à TFE de certaines victimes dont au moins deux decapitées et leur tête déposée entre leurs jambes, circulent en boucle sur les réseaux sociaux.

Le CASEC Toussaint dit ne pas savoir à quel saint se vouer face à cette situation critique où les forces de l’ordre sont totalement absentes.

“Pour l’instant, je ne peux pas vous dire combien de maisons privées, ni de bâtiments logeant des bureaux publics ont été incendiés durant ces événements, déclare Frandy Toussaint ajoutant”: « la commune est prise en otage ».

Impuissant face aux assauts de ces inconnus armés, Frandy Toussaint lance un cri d’alarme appelant la police à tout mettre en œuvre pour limiter les dégâts.

Face aux menaces d’incendie et des tirs répétés, les habitants de la commune de Marchand Dessalines et ses environs désertent leurs maisons.

Moins de 24 heures après l’arrestation du puissant chef de gang Arnel Joseph, panique totale à Marchand DessalinesMoins de 24 heures après l’arrestation du puissant chef de gang Arnel Joseph, panique totale à Marchand DessalinesMoins de 24 heures après l’arrestation du puissant chef de gang Arnel Joseph, panique totale à Marchand DessalinesMoins de 24 heures après l’arrestation du puissant chef de gang Arnel Joseph, panique totale à Marchand Dessalines

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker