Hugues Sanon face à l’incompréhension du dossier impliquant le sénateur Gracia Delva s’adresse aux responsables des différentes structures

Dans une lettre adressée aux présidents du Conseil pour la Justice, Égalité et Paix, Cojep International, Me Ali Gedikoglu, du sénat haïtien Carl Murat Cantave, de la commission justice et sécurité du sénat, Jean Renel SENATUS dont une copie nous est parvenue à TripFoumi Enfo, l’ambassadeur pour la paix, Hugues Sanon exige pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire qui risque de mettre en péril nos institutions. Me. Sanon se questionne également sur les allégations de Pierre Espérance qui, dit-il lui manque certaines informations.

Voici la teneur de la lettre:

Monsieur Ali Gedikoglu

Président du Conseil pour la Justice Égalité et Paix, Cojep international

Ambassadeur Hugues Sanon,

Envoyé Spécial et Responsable des Relations Internationales au près des Nations Unies du Conseil pour la Justice, Égalité et Paix, Cojep international

Honorable Sénateur Dr. Carl Murat Cantave Président du Sénat de la République d’Haiti

En ses Bureaux,

Honorable Président,

Votre collègue, le Sénateur-chanteur Gracia Delva semble en train de vivre un cauchemar politico-médiatique depuis quelques jours après avoir été épinglé dans une affaire d’appels téléphoniques malicieux avec le bandit Arnel Joseph et maintenant épinglé dans une affaire de kidnapping avec ce même bandit.

Maintenant, tous les regards se tournent vers le Sénateur de l’Artibonite Mr. Gracia Delva qui vient de démissionner comme vice-questeur en vue de protéger l’image de cette prestigieuse institution qu’est le Sénat de la République d’Haïti et se mettre à la disposition de la Justice.

A-t-il été faussement accusé pour des raisons politiques ou du moins est-il réellement un bandit ou un kidnappeur? Qu’en est -il du Sénateur du sud qui serait impliqué dans des actions de « deal de drogues » avec le bandit Arnel Joseph selon Pierre Esperance? Mr. Pierre Espérance, a-t-il réellement des informations pouvant supporter ses allégations concernant ce Sénateur du sud? N’existe-t-il pas une loi sur la diffamation en Haïti qui pourrait prévenir des honnêtes citoyens d’être faussement accusé? Sachant qu’il est dit que ce Sénateur du sud et le Sénateur Gracia Delva semblent être victimes d’un complot politique. « Si oui, sachant que, ce n’est pas l’image d’un Sénateur seulement qu’on assassine, c’est l’image du parlement haitien même ».

Alors, face à l’incertitude et le doute qui plane autour du dossier d’Arnel Joseph et du Sénateur Gracia Delva et pour éviter toute forme de suspicion et toutes tentatives manipulatoires à des fins politiques qui puissent avoir comme unique raison le but de ternir ou de porter atteinte à la bonne réputation de nos patriotes et compatriotes Sénateurs, en tant que puristes, nous, le conseil pour la Justice, Ègalité et Paix, (Cojep international) pensons qu’Il serait très̀ sage que le bureau du sénat saisit le dossier et que le dossier soit transmis à la Justice. Aussi, qu’on fasse appel à un groupe spécial d’enquêteurs formés de spécialistes nationaux et internationaux pour travailler au moins en un laps de temps sur ce dossier en vue de déterminer s’il y a eu réellement un lien de connivence entre Arnel Joseph, le Sénateur Gracia Delva et le Sénateur du Sud. Aussi, nous demandons aux enquêteurs de la DCPJ d’utiliser le détecteur de mensonges pour prouver si le Sénateur Gracia Delva s’est impliqué réellement dans un cas de kidnapping.

En vertu de l’ampleur qu’a prise ce dossier à un moment où la formation d’un nouveau gouvernement est à l’air du temps en Haïti, nous croyons qu’il serait juste que l’on voit les choses différemment. Aussi, nous trouvons également qu’il serait honteux de faire une séance de ratification de l’énoncé de la déclaration de politique générale d’un Premier ministre nommé dans une atmosphère à la fois conflictuelle et troublante sans donner aux spectateurs nationaux et internationaux une lumière sur ce Dossier.

Refuser de suivre ces directives salutaires pourrait donner suite à une réputation d’assassin, de bandit, gangster et kidnappeur touchant la plupart de nos honnêtes citoyens innocents dans le pays.

Alors, nous, le Conseil pour la Justice, Egalité et Paix(cojep international) espérons sincèrement que la sagesse patriotique et l’amour mutuel vous aideront à bien gérer cette situation à la fois critique et douteuse entourant l’implication de plusieurs parlementaires de votre pays dans des actes grossièrement graves.

Que vive Haiti!

COJEP International est une organisation non gouvernementale dont le siège est situé à Strasbourg, en France. COJEP International possède 15 succursales dans des pays européens. Notre organisation travaille dans les domaines suivants: droits de l’homme, démocratie, lutte contre le racisme et la discrimination, dialogue interculturel, vivre ensemble, citoyenneté et autres types ou domaines qui s’intéressent à la société.

COJEP International est membre du Conseil économique et social des Nations Unies; outre le statut participatif du Parlement européen, il est accepté dans les relations opérationnelles avec l’UNESCO ainsi qu’avec le membre de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe.

Les objectifs de notre organisation:

– promouvoir la citoyenneté européenne en faveur de l’unité dans la diversité culturelle;

– lutter contre toutes les formes de discrimination; racisme, xénophobie, violence, intolérance; – mener des études et des recherches sur des questions relatives à la jeunesse, aux femmes, à l’environnement, au développement durable et à la solidarité internationale en Europe et dans le monde;

– organiser des actions dans le domaine de la jeunesse, des droits des femmes, de la sensibilisation à l’environnement, du développement durable et de la solidarité internationale en Europe et dans le monde;

– Informer la société des droits sociaux tels que la liberté d’expression, le droit à l’éducation, le droit à la sécurité sociale; en conclusion, les droits qui sont inscrits sur la déclaration universelle des droits de l’homme.

Concernant la société, notre espace de travail est principalement destiné aux jeunes défavorisés, ainsi qu’aux groupes isolés d’immigrés et aux personnes en difficulté.

COJEP International travaille pour le tout, tous les êtres humains et pour le bien de l’humanité tout entière.

President Ali Gedikoglu

Ambassadeur Hugues Sanon

Cc: DCPJ, DG Michel-Ange Gédeon,

Senateur Jean Renel Sénatus

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker