$70,000 U.S versés pour la libération d’un frère de Volcy Assad après 13 jours de séquestration

Christenson Atis et Macener Assad ont été enlevés à Vivy Mitchell, commune de Pétion-Ville, dans la nuit du 22 juillet 2019, puis libérés 13 jours après contre une rançon de 70 mille dollars américains.

Macener Assad, une des deux personnes enlevées est le petit frère du militant très connu sur la scène politique et dirigeant de l’ODEP-Haïti, notre ami et confrère journaliste, Volcy Assad.

Macener Assad, le tout dernier de la famille, est le petit frère du leader de l’Orientation Démocratique pour Haïti(ODEP-HAÏTI) Volcy Assad, a été libéré dans la nuit du samedi 3 août 2019 aux environs de 8:30.

Il a été enlevé le 22 juillet dernier à Vivy Mitchell, commune de Pétion-Ville, en même temps que son ami d’enfance depuis Fond des nègres, département des Nippes, Christenson Atis.

Les kidnappeurs avaient libéré Christenson 7 jours après et séquestré Macener selon les déclarations de Volcy Assad.

Macener Assad a passé 13 jours aux mains de ses ravisseurs avant d’être remis en liberté contre une rançon de 70 milles dollars américains sur les 110.000 qu’ils ont réclamé a déclaré le dirigeant de l’ODEP-Haïti, Volcy Assad.

Toujours selon les dires du numéro 1 de l’ODEP-HAÏTI, une semaine après l’enlèvement, les ravisseurs avaient décidé de libérer Christenson Atis en lui demandant d’aller chercher l’argent afin de remettre en liberté son ami et surtout ne parle pas, n’informe pas les forces de l’ordre ni de se rendre dans les médias. Un moment douloureux pour Volcy Assad, amant de la parole, qui se trouve dans l’obligation de garder le mutisme jusqu’à nouvel ordre, a-t-il précisé.

Volcy Assad très remonté contre la recrudescence de l’insécurité, exhorte les autorités, à tout mettre en œuvre pour éradiquer ce fléau qui a déjà fait couler tant de larmes et de sang dans le pays.

Par ailleurs, le dirigeant politique se plaint de l’hypocrisie qui règne au sein du secteur dans lequel il appartient. Il n’a reçu aucun appel de solidarité de certains membres de son propre clan politique, il se dit étonné de voir l’autre camp se montrer beaucoup plus solidaire avec lui face à ce moment difficile.

Assad soutient que la population a le droit de vaquer librement à ses activités, et réitère son engagement de lutter contre l’injustice sociale, l’impunité et la corruption et réclame un changement radical de ce système.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker