La séance de mise en accusation du président Jovenel Moïse est à nouveau reportée

La séance de la mise en accusation de Jovenel Moïse à la chambre basse est une fois de plus reportée à une date ultérieure.

La séance de mise en accusation du président de la République Jovenel Moïse, pour crime de haute trahison qui devait reprendre ce Lundi 12 Août 2019 est reportée sine die.

La majorité des députés faisant partie du groupe majoritaire ont répondu aux abonnés absents. Après un deuxième appel nominal accusé de 60 députés, le président de la chambre basse, Gary Bodeau a décidé de renvoyer cette séance à une date non encore déterminée.

Le député de Delmas a déclaré au micro de la presse que le climat d’insécurité qui règne aux abords du parlement empêche le bon déroulement de la séance dans la sérénité. Des propos évoqués par Gary Bodeau pour justifier le report de cette séance de mise en continuation le 7 Août 2019.

Le numéro 1 de la chambre des députés lance un appel au président de la République pour faire injonction au Directeur Général de la police nationale d’Haïti Michel-Ange Gédéon afin de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assenir l’environnement à l’organisation sereine de la séance.

Par ailleurs le vice président de l’assemblée nationale Gary Bodeau a confié à la presse que les documents exigés par les députés demandeurs de la mise en accusation du chef de l’État sont déjà disponibles à la chambre basse.

Parallèlement, le député de Mirebalais Abel Descolines a expliqué que le report de cette séance est perçue comme une victoire pour les députés demandeurs de la mise en accusation du président Jovenel Moïse.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker