Magalie Habitant dans le viseur de la justice

Un nouveau rebondissement dans le cadre du dossier des sept étrangers lourdement armés qui ont été arrêtés par les agents de la Police Nationale d’Haïti dont le nom de l’ex DG du SMCRS a été cité dans cette affaire.

Dans le cadre du dossier des 7 mercenaires étrangers, après l’audition de plusieurs hauts cadres de l’État dont Magalie Habitant au cabinet d’instruction, le juge Jean Osner Petit Papa a émis une mesure d’interdiction de départ à l’encontre de cette dernière, l’alliée zélée du PHTK, l’ex Directrice Générale du Service Métropolitain de Collecte des Résidus Solides(SMCRS), le Mercredi 14 août 2019 ,dont une copie nous est parvenue à TripFoumi Enfo.

Le Tribunal de première Instance de Port-au-Prince prend cette décision à l’encontre de Magalie Habitant pour des faits reprochés et réprimés par les articles, 64, 07, 08, 09, 324 et suivant du code pénal, peut-on lire dans cet ordre d’interdiction de départ.

L’ancienne DG et membre du PHTK serait l’une des personnalités qui aurait fourni des véhicules à ces mercenaires étrangers dont leur mission reste douteuse sur le sol haïtien.

À rappeler que le dossier des 7 mercenaires avait suscité de vifs débats dans le pays. Ils ont été relachés par le Ministre de la justice d’alors, Jean Roudy Aly alors que le premier ministre Jean Henry Céant avait fait mention de terroristes armés dont leur mission principale était de l’assassiner en utilisant le toit du bâtiment logeant la BRH. Il faut aussi souligner que le nom de Fritz Jean Louis, conseiller du président de la République a été cité dans le cadre de cette même affaire.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker