Des réparations au stade Sylvio Cator pour la Ligue des Nations de la CONCACAF

À moins d’un mois du début de la Ligue des Nations de la Concacaf, l’État haïtien avance à pas de tortue pour tenter de sauver l’honneur.

Afin que quelques matchs du tournoi, dont ceux de la sélection à domicile, soient joués au Stade Sylvio Cator, c’est dans cette semaine que des légères touches sont sur le point d’apporter, alors que ce problème a été posé, il y a environ un an de cela. C’est pourquoi CONCACAF ne voulait pas accorder la chance à Haïti d’organiser une telle compétition. Il a fallu quand même l’intervention du ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique, Edwing Charles à la tête d’une délégation laissant le pays pour se rendre au Mexique afin de solliciter cette faveur. Car on a critiqué l’état déplorable du stade et son environnement.

Alors, pour un pays comme le nôtre où les dirigeants n’attendent que le signal du danger pour agir, n’ayant même pas une intelligence pour anticiper sur des problèmes, les chrétiens, n’ont-ils vraiment pas raison de se venter d’être sous le contrôle unique d’un Dieu ?

Il est venu le temps aussi de rappeler que l’ancien premier ministre Laurent Salvor Lamothe avait fait mention de 25 stades qui ont été réalisés par son gouvernement pendant deux ans environ.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker