Le Calvaire d’Haïti avec ces deux Premiers Ministres

Précaire, tel est l’adjectif approprié pour décrire la condition de vie des haïtiens. Pourtant, en raison d’une carence constitutionnelle et autres lois régissant les rapports entre les individus et les institutions, le pays fait face à une crise aiguë affecte son fonctionnement avec répercussion première sur les citoyens qui y habitent.

Les Michel s’entendent : Lapin, à la Primature pour expédier les affaires courantes, William, de son côté, s’installe dans l’un des plus grands hôtels de la Capitale, recevant visites et consultation des courtisans et affairistes. Tout ça, aux frais de la République.

Alors que Jean Michel Lapin est accompagné d’un cortège rempli de belles voitures vitres teintées, et que Fritz William Michel reçoit, tout comme Lapin, jouissent des avantages octroyés à un Premier Ministre approuvé par le Parlement, l’insécurité continue à battre son plein. Le taux d’inflation frôle les 19 %. Donc, les frais scolaires seront évalués à la hausse. Et La gourde s’abaisse pitoyablement par devant la valeur du dollar américain.

Personne ne pipe mot ! Tout marche comme si rien n’était. Continuons nous toujours à nous accommoder aux maux au lieu de chercher des palliatifs?

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker