Des anciens DG de la BMPAD, épinglés dans une vaste affaire de corruption

Dans une correspondance adressée au Président du Sénat, Dr Carl Murat Cantave, ce 21 août dont une copie nous est parvenue à la rédaction TripFoumi Enfo, la Commission Ethique et Anti-Corruption présente les conclusions d’une investigation liée au financement d’un projet d’éclairage Public dans la Commune de Capotille, Section Communale Polo. Selon le document, deux anciens directeurs généraux du BMPAD seraient épinglés dans ce scandale de blanchiment d’argent.

Selon l’élu de l’Artibonite, M. Youri Latortue, cette correspondance fait suite à une requête de l’Honorable Ronald Lareche qui a voulu que la Commission Ethique et Anti-Corruption saisisse du Dossier. « Nous avons adressé une correspondance à l’Unité de Lutte Contre la Corruption pendant que de notre côté, nous vérifions les suspicions soumises par le Sénateur Lareche autour de cette affaire », lit-on dans la première partie de la lettre.

Ce projet a été initié par l’ancien DG de la BMPAD, Monsieur Serge Philippe Pierre, actuel conseiller du Président Jovenel Moise alors que la Firme Elmetech avait la charge de son exécution. Pour légitimer le projet, la signature du Maire de ladite commune, Eugène Adrien, a été falsifié et utilisé à son insu.

« Aucune trace des lampadaires n’a été repérée au cours des visites de la Commission et de l’ULCC, preuve que les travaux n’ont jamais été exécutés », à en croire la même correspondance. Les transactions ont été effectuées sans aucun état d’avancement du projet, déplore le Sénateur Latortue.

Après investigation et analyse de toutes les pièces impliquées dans le dossier, la Commission conclut que 9, 523, 464.68 gourdes ont été détournées avec la complicité de l’ancien Directeur général M. Patrick Noramé, son adjoint Serge Philippe Pierre, l’ancien directeur administratif et financier Serge Lainé et le directeur de la Firme Elmetech, M. Serge Adrien.

La commission recommande des poursuites légales contre toutes les personnes dont les noms sont épinglés dans le rapport. M. Philippe, M. Noramé et M. Lainé ainsi que la Société Elmetech pour détournement de biens publics et blanchiment des avoirs

Les complices aux noms desquels les chèques ont été émis pour blanchir le montant seront eux aussi poursuivis par la justice comme il est exigé par la Commission Ethique et Anti-Corruption, a expliqué la note.

Après le fameux dossier Petrocaribe, l’affaire de Dermalog et autres, le pays connait un nouveau scandale de corruption. Peut-on espérer cette fois une effectivité de la Justice haïtienne face aux différents dossiers de corruption? L’avenir nous en dira..

Des anciens DG de la BMPAD, épinglés dans une vaste affaire de corruption
Des anciens DG de la BMPAD, épinglés dans une vaste affaire de corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker