Michel Martelly déclaré ‘Persona non grata’ à New York

Une correspondance adressée au maire de New-York, Bill de Blasio pour empêcher la participation de Martely au “west indian parade”.

Le maire de la ville de New-York, Bill de blasio, a reçu une correspondance de plusieurs organisations haïtiennes évoluant aux États-Unis d’Amérique le 20 août 2019, demandant à ce que le chanteur vedette du groupe sweet Micky, Joseph Michel Martely soit interdit de partiper à toutes les activités relatives au west indian parade à Eastern Parkway (USA).

Ces différentes organisations justifient leur demande en présentant l’ancien président du pays comme un misogyne, sa présence serait dangereuse pour les femmes. Elles mentionnent quelques propos malsains de l’ancien chef d’État, dont sa réponse à un journaliste, que l’argent du petrocaribe est dans l’entrejambe de sa femme.

Elles ont aussi rappelé au maire de New-York, la décision de la mairesse de Montréal, Valérie plante qui avait accepté d’annuler le concert du groupe sweet micky le 22 mars 2019 à Montréal, sous demande écrite de plusieurs organisations de défenses des droits des femmes et de citoyens.

À noter que le chanteur du groupe sweet micky a du mal à jouer avec son groupe depuis quelques temps. Il est surveillé presque partout à cause de son mauvais comportement où il est très critique envers les femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker