Autorisation d’utiliser de la cocaïne au Mexique

Deux personnes sont autorisées par un juge mexicain à utiliser de la cocaïne à des fins récréatives suite à des demandes effectuées. L’organisation derrière ces cas qualifie cet acte de « moment historique ». Bien que cette décision doive être examinée dans une juridiction supérieure.

Une cour mexicaine a accédé, mardi, à la demande de deux personnes, leur permettant d’utiliser de la cocaine à des fins récréatives. Ces deux pétitionnaires n’auront pas droit à vendre le produit, mais ils pourront le posséder, le transporter et l’utiliser selon Mexico United Against Crime, une organisation vouée à la fin de la « guerre du pays d’Amérique latine ».

L’organisation a également mentionné que le tribunal de Mexico a ordonné au régulateur national de la santé, COFEPRIS, d’autoriser la consommation de cocaïne des requérants à des doses personnelles et récréatives. Cette décision de justice rendue depuis mai avait été bloquée par le régulateur, souligant qu’elle reste en dehors de son mandat légal.

L’affaire doit poursuivre son chemin. Elle sera mise en examen par un panel de juges. Donc, cette décision ne prendra effet qu’après le verdict de ces juges et n’appliquera qu’aux deux concernées qui restent dans l’anonymat.

« Cette affaire représente une autre étape dans la lutte pour la construction de politiques alternatives en matière de drogue permettant au Mexique de réorienter ses efforts en terme de sécurité et de mieux prendre en compte la santé publique », a déclaré Mexico United Against Crime dans un communiqué.

Durant ces dernières années, on peut remarquer que le Mexique s’est montré moins strict sur l’utilisation de la drogue. La Cour suprême a autorisé récemment la consommation de marijuana à des fins récréatives dans des cas individuels dont celui intenté par l’acteur Diego Luna.

Le président de gauche, Andres Manuel Lopez Obrador, a déclaré maintes fois que le pays devrait chercher des moyens pour dépénaliser la consommation de la drogue. Son parti, Morena, a présenté au Congrès un projet de loi visant à dépénaliser la consommation de marijuana.

Toutefois, en 2006, le gouvernement a déployé l’armée pour partir à la recherche des puissants cartels de drogue du pays. Ce qui a plongé le Mexique dans une violence extrême.

Plus de 250 000 personnes ont été assassinées depuis lors, dont un record (33 755) l’an dernier.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker