Haïti parmi les pays producteurs de stupéfiant selon Trump

Les pays du Caricom sont indexés dans la production ou le transit de drogues illicites. Les Etats-Unis ont publié une liste contenant 4 pays du marché commun. Il s’agit de Bahamas, Belize, Jamaique et Haiti. D’autres régions du monde sont également citées.

Le président Donald Trump dans sa « Décision présidentielle sur le transit important de drogues ou les principaux pays producteurs de drogues illicites pour l’exercice financier 2020 » a mentionné que 4 pays du Caricom font l’objet d’une importance capitale à ce sujet. Bahamas, Belize, Jamaïque et Haïti sont les pays sur cette liste rouge.

Divers autres pays sont également inscrits dans cette liste, il s’agit de: Afghanistan, Bolivie, Birmanie, Colombie, Costa Rica, Équateur, El Salvador, Guatemala, Honduras, Inde, Laos, Mexique, Nicaragua, Pakistan, République dominicaine, Panama et Pérou.

D’après Trump, un pays se retrouvant sur cette liste, les Etats-Unis ne remettent pas en question ni les efforts consentis par son gouvernement pour lutter contre les stupéfiants ni la coopération avec les Etats-Unis à ce sujet.

« La raison pour laquelle les pays sont placés sur la liste est la combinaison de facteurs géographiques, commerciaux et économiques permettant aux drogues de transiter ou d’être produites, même si un gouvernement s’est engagé dans des mesures robustes et diligentes de contrôle des stupéfiants ».

Trump souligne que les Etats-Unis investissent d’énormes ressources dans la lutte contre le trafic ou la production illicite des stupéfiants. Des travaux de renforcement doivent être effectués, au niveau des frontières américaines, multiplication des programmes de prévention de consommation de drogues illicites ainsi que les traitements de ceux qui en avaient besoin.

Nous faisons des progrès constants pour inverser l’épidémie de drogue dans notre pays, mais il reste encore beaucoup à faire. Cela inclut des efforts supplémentaires au-delà des frontières de notre pays, de la part des gouvernements des pays d’origine de drogues illégales dangereuses », a-t-il déclaré.

Parallèlement, il faut aussi souligner qu’un tribunal mexicain avait autorisé deux personnes à utiliser légalement les drogues, toutefois les débats continuent autour de cette affaire.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker