Le député Anouce Bernard présenté au parlement avec une arme à feu illégale

L’histoire d’une courte séance qui met fin à la ratification de politique générale du Premier Ministre nommé Fritz William Michel à la chambre des députés, reste encore sous le feu des projecteurs. Après avoir lancé la balle aux pieds des sénateurs par un vote favorable, à en croire la dernière déclaration du Président de la Chambre basse, Gary Bodeau : »Il reste au Sénat de faire son devoir » au terminus de la séance, les opposants prennent le chemin des médias pour présenter une arme à feu récupérée lors d’une altercation entre un député de la majorité et un autre de la minorité.

Aux mots du député Jean Robert Bossé, le pistolet de marque « smith & wesson » de numero NB J78 007 est appartenu à John Anouce Bernard, député de la circonscription de Beaumont.

Toujours selon le député Bossé, l’arme de laquelle parle-t-il n’a pas de trace d’enregistrement auprès de la Police Nationale d’Haïti(PNH). Tout en n’écartant pas la possibilité pour que l’arme soit déjà utilisée à des fins illicites, le parlementaire dévoile une planification orchestrée par ses collègues proches du pouvoir dans le but de mettre un terme à la vie de certains d’eux au moment de la séance de la ratification de politique générale de Fritz William Michel.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker