Trending

Le gouvernement américain envisage de modifier le droit du sol, Trump met des balises

L’administration américaine a envisagé de prendre de nouvelles dispositions autour de la nationalité. Elle propose que seront déclarés américains, seuls les enfants nés d’une mère présente depuis environ six (6) semaines aux Etats-Unis. Cette mesure selon le gouvernement devrait être effective à partir du 29 octobre 2019 prochain.

Les restrictions de l’administration américaine autour de la nationalité n’épargneront personne si elles passent au niveau du parlement. Ni les enfants nés de parents étrangers sur le sol américain, ni ceux nés de parents américains à l’étranger seront concernés.

Un sujet qui, depuis 2018, faisait la une des réseaux sociaux lorsque le président Trump avait annoncé cette nouvelle disposition qu’il souhaiterait adopter face aux enfants nés de parents illégaux aux USA.

Que dit cette nouvelle loi qu’il propose? Elle stipule qu’un enfant, de parents étrangers, pourra obtenir la nationalité américaine si et seulement si, sa mère était aux Etats-Unis depuis six (6) semaines soit environ 1 mois et demie avant l’accouchement. Dans le cas contraire, cet enfant ne sera pas américain.

Cette mesure sera également applicable pour les américains qui travaillent ou résident à l’étranger où même les militaires américains ne seront pas épargnés. Leurs enfants n’auront pas la nationalité américaine s’ils sont nés à l’étranger. Il leur faudrait rentrer aux Etats-Unis pour remplir les formalités légales pour l’acquisition de la nationalité américaine.

Cette décision, dès l’annonce n’est pas du tout appréciée de tous. Certains pensent que cette dernière est purement et simplement politique puisque les élections approchent, et Trump veut consolider sa position autour de l’immigration clandestine. Pour d’autres, Trump n’a pas encore gagné la partie puisque le parlement et la Cour Suprême des Etats-Unis ne se sont pas encore prononcés à ce sujet. D’autres pensent pour arriver à une telle décision, il a fallu tout d’abord amender la loi mère du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker