58 ans de prison pour l’ex première dame de Honduras

L’ancienne première dame de Honduras, Rosa Elena Bonila est condamnée à passer 58 ans en prison pour corruption.

L’épouse de l’ancien président de Honduras, Porfirio Lobo a été reconnue coupable par un Tribunal de Tegucigalpa d’avoir mal utilisé l’équivalent de 779,000 dollars americains, un montant qui était destiné à financer des programmes sociaux entre 2010 et 2014.

Selon le bureau du procureur, l’ancienne première dame a utilisé cet argent à des fins personnelles. Bonila a payé des factures medicales, des bijoux, des frais de scolarité pour ses enfants et des travaux de construction.

Toutefois, les avocats de Bonila ont annoncé qu’ils feraient appel par devant la cour suprême afin d’annuler cette decision.

Rosa Elena Bonila a été la première dame de Honduras entre 2010 et 2014. Son mari, Porfirio Lobo a été élu à la faveur d’un coup d’État qui avait renversé le président Manuel Zelaya.

Certains observateurs haïtiens ont profité de cette décision de justice pour se questionner sur le cas de plusieurs premières dames jouisseuses d’Haïti dont Martine Moise qui serait impliquée dans une affaire de corruption dans le cadre du dossier DERMALOG. Quand se réveillera notre justice plongée dans un sommeil de bronze depuis des décennies?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker