Evans Paul cité dans une affaire de corruption aux États-Unis

Le 20 juin 2019, un jury d’un Tribunal Fédéral Américain du Massachusetts a rendu un verdict de culpabilité contre le sieur Joseph Baptiste, et son complice Roger Richard Boncy, accusé de violation de la loi Foreign Corrupt Patrice Act, selon laquelle il est interdit aux entrepreneurs évoluant aux États-Unis de soudoyer des officiels des pays étrangers afin d’obtenir des contrats ou de préférence dans les relations avec les gouvernements étrangers.

Cette violation a eu lieu dans le cadre d’un projet visant nombreuses constructions dans le pays, dont un port au Môle Saint Nicolas, au Nord-Ouest d’Haïti.

Le nom de l’ancien Premier Ministre de l’ère du Président Joseph Michel Martelly est cité comme quoi, il aurait été soudoyé par les accusés afin que ces derniers puissent obtenir faveur de l’État haïtien.

Par ailleurs, le Coordonnateur National du Parti KID, s’est distancié de toute accusation d’implication dans une telle démarche et informe qu’il avait seulement délivré à ces messieurs une autorisation d’exécution des travaux parce que le projet pourrait, selon Evans Paul, générer la création de 100 milles emplois directs et indirects en Haïti. On se question maintenant sur ces projets? Ont-ils été réalisés? Où sont-ils passés? Quel a été le montant exact de ces contrats? Quel a été le coût du projet? Des questions qui méritent d’être élucidées.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker