Guerre de Tweets entre Gessica Genéus et Dimitri Vorbe

Gessica Genéus actrice très connue dans le monde cinématographique haïtien, militante très présente sur les réseaux sociaux, l’une des principales figures du mouvement “Petrochallengers”.

Diminitry Vorbes entrepreneur haïtien, très présent sur les réseaux .

Utilisant Twitter comme champ de bataille l’actrice et l’entrepreneur ont livré dans la soirée du vendredi au samedi 6 septembre 2019 un combat des plus féroce, laissant la toile aussi polarisé que le pays. Tel un match de foot tous les yeux y sont rivés. Artistes, journalistes, animateurs, cinéastes, DJ chacun s’arrangent autour de leur protégé. Chacun à son mot à dire, soit pour prendre position ou pour proposer une trêve. Déjà sur certains comptes Facebook, on peut constater des slogans “ Je suis Gessica”, “ Je supporte Gessica” etc.

Essayons de chercher la ou les causes occasionnelles de cette guerre de tweets entre Gessica et Dimitri qui envahissent les autres plateformes numériques. Tout semble avoir commencé par ce tweet pimanté de Gessica : “Boujwa pa janm ni zanmi, ni patnè malere. Anvan nou ouvè bouch nou se entèl ap travay Ak Dimitri… jou sa ta rive poum tounen tchoul boujwa vòlè nan peyi sa, se pou Dessalines tou vinn pranm yon fwa. Kontinye pale moun mal pandan nap goumen pou galon gaz. Amèn. »

Furieux, piqué au vif Dimitry Vorbe réagit (san filtè): “ Nana ou cho! L ap kite radotèz! Boujwa a te zanmiw lèw te bezwenl, jodi a boujwa pa zanmi pèp.. wawww Desali n ap vi n pranl. Li ka bliye! Nan lavi fòk ou klè, ou pa ka 2 bò! San filtè mèd! Lè li te konn vi n mandem lajan pou albòm mizik li pat konn sa? Lè sa mwen te zanmil ! Pandanl pa menm konn chante. Gessica pa moun. Desali n mèt vin pran l”.

Ce duel qui fait la Une provoque des milliers de réactions. Certaines vont en faveur de Dimitry , d’autres sympathisent avec Gessica Généus considérée, jusque là, comme victime.

Bien avant ce duel embarrassant tout allait bien entre les protagonistes, en témoigne ces tweets du 28 mars 2019, 10:32 du matin: “Mwen poko li dènye paj nan ouvraj Gessica Geneus, men mwen pa gen dout sou kontni liv sa, paske manmzèl gen yon kè an ò masif”. Dimitry Vorbes

Gessica de répondre: “Ou te toujou wè plis pase sa mwen te wè nan mwen e ou te sipòte m menm lè mwen pat menm konn kote mwen te vle ale. Se kè paw ki an ò se pou sa YOUN egziste”.

Donc, on peut aisément constater que la vie était rose avant ce divorce exposé sur la place publique, mais on dit souvent: Il n’y a pas de rose sans épines, c’est bien le jour d’épines pour Dimitri et Gessica.

Ironie de l’histoire! Si aujourd’hui les tweets de Tony Mix et Carel Pedre semble aller dans le sens Dimitri Vorbe qui prend grandement plaisir en les partageant, ce n’était pas toujours le cas. Les amoureux de Twitter peuvent facilement témoigner de leur récente rivalité. Autres temps autres alliés.

“Tan poum abolotcho poum visye poum rizyèz pou map pran pòz bon moun mwen, m pito PETE CHAWA, jou yo banm yon frap konsa ak tout foto m tou delete kont twitter mwen”. Lance Tony Mix sur son compte Twitter. Carel Pedre lui aussi abonde dans le même sens : “Pa janm rate okazyon pou w mete kèk moun nan plas yo”. Dimitry est aux anges.

Gessica n’est pas seule, anciens et nouveaux camarades Petrochalengers lui sont venu en renforts: Kalib, Richard Senecal, Pascal Solages, Monarc Petit Benoit et Onald Germain pour ne citer que ceux là: “Yon esponsò an Ayiti = Fèmen bouch ou, sinon m ap di an piblik ou te konn vin mande m Kidonk nou tout wè byen klè rezon ki fè yon seri atis pa ka pran desizyon sou kèk pwoblèm Sosyete an  » I love you @GessicaGeneus still love you sitwayèn konsekan, map toujou sipòte’w nan detèminasyon batay kont Koripsyon ak Enpinite nan Peyi Dayiti. Esponsò pa vledi pe dyòl nan Koripsyon ki koz plis pase 2 milyon 600 mil moun ki pa jwenn manje pandan pèson pa epanye anba ensekirite”.

Plusieurs personnalités estiment que cela n’aurait pas dû arriver jusqu’à cette pente désastreuse. Ainsi, Ralph Emmanuel François a fait le point pour dire désormais, il semblerait qu’il n’y ait pas de différence entre demande de sponsor, mendicité et « achte moun » en Haïti, et dit avoir tiré leçon de l’histoire.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker