Le sénateur Garcia Delva annonce son retour à la questure du sénat

Dans une lettre datée du 9 septembre 2019, à l’attention du Président du grand corps, Carl Murat Cantave, le 1er sénateur de l’Artibonite Garcia Delva dont son nom a été cité dans une affaire d’enlèvement et complice du puissant chef de gang, Arnel Jospeh annonce son retour au poste de Vice-Questeur du sénat de la République après un (1) mois de retrait

«Dans le but de m’acquiter de la mission de sénateur qui m’a été confiée par le département de l’Artibonite et que me reconnaît le peuple haïtien…, je m’engage, dès la transmission de la présente, à reprendre mon poste de Vice-Questeur au sénat pour son bon fonctionnement», a-t-il écrit dans une lettre adressée au sénateur Cantave dont une copie nous est parvenue à la rédaction de TripFoumi Enfo.

Il s’est retiré volontairement du Bureau en date du 1er août 2019, suite aux nombreuses rumeurs faisant croire qu’il serait de mèche avec le puissant chef de gang Arnel Joseph dans un cas de kidnapping.
« Je voulais, par cet acte, temoigner de ma bonne foi et de ma bonne volonté de voir la lumière faite autour de ce dossier, toujours dans le souci de protéger et préserver l’image du Bureau et du Grand Corps en général sur le plan éthique et moral», a-t-il fait savoir.

Le sénateur Garcia Delva annonce son retour à la questure du sénat

Le sénateur qui se dit victime de mattraquage politique se ravise suite à la sortie d’un rapport de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) sur cette affaire. Selon le rapport, il n’y a pas d’éléments concordants qui pourraient prouver l’implication de Gracia Delva, mais les enquêteurs demandent tout simplement au magistrat instructeur de questionner l’élu sur un appel téléphonique passé à l’endroit du chef de bande au moment des faits.

«Après avoir pris connaissance de ce rapport, je réalise que même ces rumeurs ne sont pas fondées et qu’il s’agissait de mattraquage politique afin de détruire mon image, particulièrement ma carrière politique», a-t-il poursuivi.

Rappelons que le sénateur chanteur s’est déclaré être disponible pour la justice haïtienne malgré son immunité parlementaire. Il faut cependant souligner que ce même sénateur est interdit de rentrer aux USA où son visa a été annulé toujours à cause de son implication présumée dans la question d’enlèvement et qu’il serait de connivence avec le caïd du Village de Dieu et de Poste Pierrot Arnel Joseph, selon les informations. Il serait également interdit de se rendre aux Bahamas pour son implication présumée dans le trafic illicite des stupéfiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker