La séance de ratification du PM reportée sine die

D’après les dernières informations parvenues à la salle de rédaction de TripFoumi Enfo, la séance de ratification de la politique générale du Premier Ministre nommé, Fritz William
Michel est renvoyée sine die, en raison des turbulences enregistrées au sein du Parlement aujourd’hui.

NB, les militants restent encore dans les parages du parlement accompagnés des sénateurs de l’opposition.

10:10 PM – Panique totale au parlement Haïtien

Des pierres sont lancées en direction du salon diplomatique, où se trouvent les membres du cabinet ministériel. Des tirs sporadiques se font entendre dans les environs. Des militants se font remarqués dans les parages.

Les membres du cabinet de Fritz William Michel sont en danger. Les autorités policières doivent assumer leurs responsabilités en vue de garantir leur Sécurité. Le sénateur de l’Ouest, Antonio Cheramy accompagné de plusieurs dizaines militants fait appel à la mobilisation et se dit prêt à passer la nuit au parlement afin de veiller à toutes manœuvres du groupe majoritaire. TripFoumi Enfo

9:45 PM – 500,000 dollars us versés aux sénateurs par Fritz William Michel

Des sénateurs proches du pouvoir auraient reçu chaque 100,000 dollars américains pour la ratification de Fritz William Michel

Dieudonne Etienne Louima aurait reçu $100, 000, Willot Jospeh $100,000 Kédlaire Augustin $100,000, Jacques Sauveur Jean et Wilfrid Gélin $100,000.

“Le président du sénat, Carl Murat Cantave m’a appelé en présence de ma femme et j’ai les messages vocaux, pour m’offrir de l’argent afin de voter en faveur de Fritz William Michel”. Déclaration du sénateur de la Grand’Anse, Saurel Jacinthe.

9:20 PM – Fritz William Michel et son cabinet encore présents au parlement

8:45 PM – Garry Bodeau anticipe la dissolution du parlement comme ce fut le cas des FAD’H

8:45 PM – Incendie à la salle de séance de la chambre des députés

Des militants ont tenté d’incendier la chambre des députés. Ils veulent assister à la séance de ratification du Premier Ministre. Toutefois, ils continuent de dénoncer les parlementaires proches du pouvoir qui selon eux, décident à tout prix de voter pour Fritz Willam Michel.

Les forces de l’ordre essaient de contrôler la situation. TFE

8:15 PM – Un membre du cabinet ministériel s’évanouit au salon diplomatique

La séance de ratification du PM reportée sine die

Un membre du cabinet ministériel s’évanouit après plusieurs heures d’attente au salon diplomatique selon les dernières informations. Toutefois son identité n’est pas encore révélée. Une ambulance aurait été appelée d’urgence pour venir en aide.
Plus de détails dans quelques minutes..

Parallèlement les sénateurs de l’opposition et les militants présents au parlement sont en danger. L’exécutif et Carl Murat Cantave appellent des agents du SWAT afin qu’ils viennent perpétrer un massacre au Sénat. Déclaration du sénateur Ricard Pierre.

——————

6:30 PM – Jean Renel Sénateur sur le pied de guerre

La séance de ratification du PM reportée sine die

Face à une séance qui annonce houleuse et fragile, les sénateurs en voulant sauver leur peau se font accompagner des hommes lourdement armés. Le parlement, un espace de débat, transfomé en champ de bataille où chaque parlementaire ne compte que sur ses armes à feu.

Lors de la séance de la ratification avortée de Jean Michel Lapin, on avait vu le sénateur Gracia Delva qui exhibait son gilet pare-balle. Aujourd’hui chaque sénateur se fait accompagner d’au moins deux hommes lourdement armés. Avec un caractère vraiment serein, le président de la commission justice et sécurité du sénat, Jean Renel Sénatus donne l’impression qu’il est prêt contre toute attaque. Est-ce pour protéger les intérêts du peuple?

————————

5:10 PM – La salle de séance du sénat envahit par des militants en colère

La séance de ratification du PM reportée sine die

Des manifestants proches de l’opposition politique envahissent le parlement et vandalisent la salle de séance du sénat.

Ils dénoncent le président du sénat, Carl Murat Cantave qui selon eux voulait organiser une séance à la Bodeau. “Ça ne passera pas, il n’ y aura pas de séance”scandent ces protestataires en colère.

Les sénateurs de l’opposition au niveau du sénat critiquent les membres de la majorité présidentielle qui veulent à tout prix voter pour Fritz William Michel. Sénateur Antonio Chery appelle à la mobilisation populaire pour barrer la route aux manœuvres de ses pairs proches du pouvoir en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker