Trending

Haïti-OEA: Deux résolutions votées pour soutenir l’opposition de Juan Guaido au Vénézuela

À l’OEA, ce mercredi 11 septembre, le Conseil Permanent a approuvé deux résolutions pour garantir l’immunité des parlementaires vénézuéliens. Dix-neuf Etats ont voté favorablement, parmi lesquels Haïti, six abstentions et 4 contre. Tandis que les cinq autres membres n’ont pas payé leur présence à cette assemblée.

Après le vote d’Haïti à l’OEA contre l’élection de Nicolas Maduro, donc pour la reconnaissance de Juan Guaido comme Chef d’Etat malgré autoproclamé, les autorités haïtiennes ont voté en faveur de deux résolutions qui visent à soutenir l’opposition au Vénézuela. Un acte qui suscite de multiples réactions et qui depuis, enfle la presse haïtienne.

Haïti, États-Unis et dix autres pays ont soutenu la mise en application du Traité Interaméricain d’Assistance Réciproque, TIAR, visant à réunir les États parties de l’accord en vue de trouver une issue à la grande crise de la République bolivarienne.

Le TIAR prévoit toute une procédure partant de la négociation à la rupture des relations diplomatiques, économiques, culturelles et également la suspension de toutes les formes de communications.

Ce traité a été conclu immédiatement après la deuxième guerre mondiale, soit en 1947 entre 19 Etats et que certains clauses prévoient 2/3 des membres pour sa convocation.

États-Unis, ennemi farouche du régime socialiste de Maduro, ont également voté pour les propositions. Pour affirmer leur soutien à Juan Guaido, ils ont déclaré que ce serait le pire des erreurs de Maduro s’il avait même essayé d’incarcérer le président de l’assemblée nationale du Vénézuela.

Pourtant, quelques mois de cela, l’assemblée constituante avait enlevé l’immunité de plusieurs parlementaires dont Juan Guaido et son vice-président de l’assemblée nationale Edgard Zambrano.

Haïti et le Venezuela ont des siècles d’amitié et les fonds du programme Petro Caribe prêtés à Haïti dans le but de soutenir son développement économique est une preuve tangible du lien fort qui unit les deux Etats. Cependant à un moment où les haïtiens réclament plus de 4.2 milliards de dollars dilapidés du fonds Petro Caribe par les dirigeants du pays, ils cherchent à écarter davantage le lien d’amitié qui existait entre Haiti et Venezuela.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker