Sénateur Saurel Jacinthe maintient ses accusations

Le sénateur de la Grande-Anse, Jacinthe Saurel qui intervenait en marge de la séance avortée du mercredi 11 Septembre, a tenu à faire des dénonciations alarmantes à l’encontre de certains de ses collègues qui ont été monnayés en échange de leur vote

Les accusations visent des sénateurs qui auraient signé et reçu des montants équivalents à 100 milles dollars américain chacun, dans une rencontre au domicile privé du Sénateur du Centre, Wilfrid Gelin.

Sénateur Jacinthe affirme que son collègue Wilfrid Gélin est celui qui tenait à séparer les 500 milles dollars provenant du Premier Ministre nommé Fritz William Michel.

Quoique ces informations aient été démenties par les sénateurs accusés, l’élu de la Grand’Anse maintient encore ses accusations et menacent d’en relater davantage. Il invite tout sénateur se sentant lésé par ses révélations d’ester une action en justice contre lui.

Reportée sine die, cette séance de ratification qui pourrait mettre fin au bicéphalisme de la primature (deux premiers ministres jamais ratifiés), se révèle importante pour le Président de la République qui aurait manifesté le désir de diriger par décret et de remplacer ce gouvernement de plein gré par la suite, aux dires du Sénateur Jean Renel Sénatus.

Rappelons que le sénateur Saurel Jacinthe a cité les sénateurs: Dieudonné Louima Étienne, Willot Joseph, Kédlaire Augustin, Wilfrid Gélin et Jacques Sauveur Jean, parmi d’autres ayant reçu les $100,000 pour voter en faveur de la déclaration de politique générale de Fritz William Michel.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker