Opération « sezi galon jo n », le Commissaire du Gouvernement hausse le ton

Le parquet de Port-au-Prince passe à d’autres mesures, pour freiner le marché noir et la spéculation illicite des produits pétroliers.

Après sa récente intervention de laquelle un rappel a été faite aux autorités de police pour procéder à l’arrestation de tout contrevenant à la disposition légale interdisant le marché noir et la spéculation illicite, ce jeudi 12 septembre, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Paul Villard Eronce à travers le parquet, entame déjà une vaste opération policière et judiciaire contre les responsables des pompes à essence. Selon une note du parquet, l’opération consiste à interpeller tous ceux et toutes celles qui ne se conforment pas aux textes de loi, il annonce la saisie de plusieurs récipients utilisant à transporter les produits pétroliers.

Une opération qui crée déjà des victimes. Des animateurs, journalistes, et aussi des simples citoyens, expriment leur mécontentement et pensent que c’est une mauvaise décision émanant du parquet.

« Mwen kite galon mwen nan ponp lan pou m pase pran lèm sot nan emisyon an. Lèm tounen yo dim komisè gouvènman an pranl. Mwen te jis kitel poum te ka mete yon ti gaz nan machin mwen » explique un journaliste d’une émission évangélique. « Mwen pa kwè se mwen ki koz peyi a nan eta li ye a. Se pa mwen ki koz gaz la ra » ajoute-t-il.

Les avis sont divers sur cette opération lancée par le commissaire du gouvernement. Toutefois, la plupart estime que le gouvernement laisse le tronc pour s’accentuer sur les branches.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker