Des sénateurs accusés donnent raison à Saurel Jacinthe

Si les scandales de corruption impliquant les différentes autorités de l’état sont légions, les dernières révélations fracassantes du sénateur Saurel Jacinthe battent tous les records. Environs 1/2 millions de dollars déboursés pour acheter les votes des sénateurs: Dieudonne Luma Etienne, Kédlaire Augustin, Jacques Sauveur Jean, Wilfrid Gélin et Willot Joseph. À la file indienne, les sénateurs accusés sont montés au créneau, certains pour nier avoir effectivement reçu de l’argent d’autres pour confirmer ces accusations et du même coup assumer leurs actes.

Si les sénateurs Kedlaire Augustin, Jacques Sauveur et Dieudonne Luma Etienne, chacun à sa manière, cherche à nier leur implication dans ce sale scandale, tel n’est pas le cas pour l’illustre Willot Joseph, sénateur du Centre. Sans langue de bois, il affirme haut et fort au micro des journalistes de RCH 2000 qu’il avait reçu de l’argent et le ferait encore s’il avait à le faire. Quant au sénateur Kédlaire Augustin, il avoue avoir parfois reçu des avantages en échange pour voter en faveur des Premiers Ministres que lorsque ça n’a pas de grande valeur et si l’avantage est alloué à un groupe. Ensuite, on procédera à une répartition.

Par ailleurs, le Président du grand corps a les mains mouillées dans une affaire similaire. Ce dernier aurait proposé à Saurel Jacinthe de forte somme pour se calmer lors de la séance, même si sa position serait contre le Premier Ministre. La réaction du Président Cantave consiste à prendre le contre-pied de ces déclarations et menace d’ester une action en justice contre le sénateur Jacinthe.

Le feuilleton de Cantave n’arrive pas encore à son terminus. Le sénateur a, lui-même confirmé l’information faisant croire que c’est lui qui a proposé au Président de la République la jeune Anani Jean François, 32 ans à titre de Ministre de la Santé et de la Population Publique. À côté de tout ça, une blague de saveur salée lui a inséré dans un scandale affreux après avoir déclaré sur les ondes de la Radio Caraïbes qu’il est en relation avec la dame et que « le mari de la ministre nommée et son église se mettent d’accord, de même pour sa femme et son église ». Sans oublier que ce dernier est de foi chrétienne, adventiste du septième(7e) jour. Déclaration qui a fait sa route avec diverses interprétations et qui profèrent au Sénat une image plus nauséabonde qu’avant, avec aussi pour cause les cas de corruption suspectées.

Dans cette lignée en rapport avec la corruption, le porte-parole du secteur démocratique et populaire, Me André Michel, a formellement intenté une action en justice contre les accusés de l’échange vote-argent au niveau du Sénat. Les indexés de cette plainte sont: Le premier ministre nommé Fritz William Michel, les sénateurs Kedelaire Augustin, Dieudonné Luma Etienne, Wilfrid Gelin, Jacques Sauveur Jean et Willot Joseph.

Soulignons que le sénateur Saurel Jacinthe laisse la voie judiciaire à tout sénateur se sentant lésé par rapport à ses accusations.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker