Nèg Kabrit la? Fritz William Michel au cœur d’un nouveau scandale

Depuis son divorce avec le pouvoir de Jovenel Moïse, Youri Latortue n’hésite même pas une fois de mener des enquêtes sur les proches du pouvoir et de rendre publique une action louche posée par les membres de ce pouvoir et alliés. Aujourd’hui, c’est le tour du Premier ministre nommé d’être dans le collimateur du Sénateur Latortue, qui serait impliqué dans un nouveau cas de corruption grave.

Ce vendredi 13 septembre, le sénateur Latortue a révélé que le nouveau Premier ministre a les mains enracinées dans une louche et scandaleuse affaire de surfacturation. S’étant définie comme facturation excessive, plus importante que la valeur réelle des biens sous-jacents, elle est considérée comme un acte de corruption.

Selon le membre de l’opposition institutionnelle, sénateur Youri Latortue, M. Fritz William Michel a vendu à l’État haïtien 1.000 cabris à 31.000 gourdes l’unité, soit le tout pour une somme de 31.000.000 de gourdes. Alors que, le prix d’un cabris dans la réalité n’excède même pas 10.000 gourdes, a martelé le parlementaire.

Il y a moins de 48 heures, le nom du Premier ministre a été cité dans un autre cas de corruption. Le Premier ministre aurait soudoyé des parlementaires en échange de votes au Sénat de la République où plus de 1/2 millions de dollars américains ont été décaissés pour acheter des sénateurs selon les révélations de Saurel Jacinthe. Une plainte formelle a été déposée contre le premier ministre et ses complices. De démenti sur les ondes, passant par des contrastes amers pour aboutir au maintien des accusations par le sénateur dénonciateur Saurel Jacinthe, la corruption demeure au coeur de presque toutes les conversations du pays.

Successivement, les révélations continuent à paniquer les concernés, et dénudent ce système contre lequel certains jeunes dévoués et courageux de la vie nationale veulent se lutter. Comme tout système crée lui-même les garants de sa pérennisation, face au fait que la corruption, surtout en Haïti, est comme une bobine entourée de files entrelacés, les jeunes, arriveront-ils vraiment à doter à ce pays un nouveau système? Des gens se questionnent.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker