Vladimir Fédé, nouvelle victime de la PNH

Vladimir Fédé, tel est le nom de ce jeune carrefourois tombé sous les balles policières ce lundi 16 Septembre à Diquini. Selon certains membres de sa famille dont sa femme Mariette et sa tante expliquant sur Zénith FM que, la victime n’aurait pas participé à la journée de mobilisation lancée par l’opposition politique, mais allait plutôt régler une affaire personnelle. Consterné, le maire de la ville de Carrefour Jude Édouard Pierre invite les autorités policières et judiciaires à diligenter une enquête en vue de faire lumière sur l’incident.

Sur les ondes de la Radio Zénith FM, la famille de Vladimir Fédé exprimant sa désolation, se dit déprimée après réception de cette nouvelle. Vladimir est quelqu’un de très réservé. Il vient à peine de Chili pour finaliser un dossier afin de se rendre dans un autre pays, a expliqué sa femme Mariette.

La tante pour sa part, avec rage a parlé de Vladimir dont il est âgé de 30 ans, même âge que son fils

Je n’ai jamais reçu un message pesant assez lourd sur mon moral depuis ma naissance, continue la tante. Mon fils n’appartient à aucun groupe clanique. 7h du soir, il est déjà dans sa chambre, mais hélas que sa vie passe ainsi,finit-elle.

Vladimir a un enfant, une fillette de six ans. Ses meilleurs amis sont probablement son téléphone et sa fille,raconte sa femme, Mariette. Nous habitons à Thor 65 depuis environ 10 ans. J’ai deux enfants, mais seul le deuxième lui appartient mon enfant a 13 ans et notre fille a 6 ans, a confié Mariette aux journalistes de Zénith FM/ Train Matinal.

Le maire de la Commune de Carrefour Jude Édouard Pierre condamne cet acte crapuleux et promet son assistance à la famille et lance un appel à la justice et la police Nationale. Nous partageons nos sincères sympathies aux proches de la victime. Mais, nous lançons surtout un appel aux organismes de droits humains, à la Police Nationale et la justice afin que justice soit rendue à Vladimir. Le meutre du jeune Vladimir Fédé est un acte barbare que je condamne de toute ma force. Je demande à la justice l’ouverture d ‘une enquête sérieuse et urgente pour déterminer les mobiles de cet acte crapuleux . jèn gason sa a se pase li tap pase li pat nan anyen, propos du titulaire de la mairie de Carrefour.

Pendant que l’opposition politique exige le départ du Chef de l’État Jovenel Moïse, le nombre de victimes de la PNH ne cesse de s’accroître. Tuer, est-elle une nouvelle mission de la police ? Seules les données disponibles sur le nombre de victimes d’agents policiers permettront de répondre.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker