Mobilisation contre le réchauffement climatique à travers le monde

Des centaines de milliers de jeunes ont manifesté à travers le monde ce Vendredi 20 Septembre 2019. Cette mobilisation est due pour la lutte contre le réchauffement climatique et à appeler les dirigeants politiques et les entreprises à se rendre compte de l’état de la planète et d’agir en conséquence.

Des foules immenses de jeunes ont manifesté dans tous les coins du monde pour ce qui s’appelle « grève pour le climat » C’est donc la plus grande grève depuis le lancement de ce mouvement l’été 2018 par Greta Thunberg, la jeune suédoise et militante contre le réchauffement climatique.

Les salles de classe sont presque vides. Les écoliers, étudiants ne se présentent pas. Ils prennent les rues avec pancartes en main et appellent les adultes à agir contre le réchauffement climatique.

Vanuatu, Salomon, Kiribati, des îles menacées par la montée des eaux à bord de cette journée de protestation. Toute l’Asie-Pacique a répondu à l’appel de ce « Friday for Future ». De Sydney à Séoul en passant par Manille, Bali, Tokyo ou Bombay.

L’Europe de son coté a embrayé derrière l’Asie, en Allemagne, France, Belgique, plus d’une quarantaine de milliers ont été comptés.

Après l’Asie et l’Europe, c’était au tour des jeunes Américains, New-Yorkais en tête, d’afficher leur soutien à la cause climatique, avec des milliers de manifestants rassemblés près de la mairie de Manhattan dès la mi-journée.

Toutefois, cette journée de mobilisation marque le coup d’envoi de deux semaines d’actions pour le climat à New York, avec notamment samedi le premier sommet de la jeunesse sur le climat organisé par l’ONU. Et lundi, le sommet international sur le climat réunissant des ches d’Etat et de Gouvernement du monde.

Une autre journée de mobilisation est prévue le vendredi 27 septembre, pendant l’Assemblée générale de l’ONU. Greta Thunberg, qui y participera depuis Montréal, espère qu’elle sera aussi importante que celle de ce vendredi. Il faut aussi souligner la présence de l’artiste haïtien Mika Ben qui participait à cette journée de mobilisation, contre le réchauffement climatique, ce qui crée une polémique sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker