L’acte du Sénateur Ralph Féthière n’était pas un accident, selon Patrice Dumont

Dans une note de presse publiée ce lundi 23 Septembre 2019, le Sénateur Patrice Dumont a fait savoir qu’il rétracte sur ses déclarations faites sur la radio Vision 2000 par rapport à l’acte posé par le Sénateur Jean Marie Ralph Féthière.

Le parlementaire juge contradictoire les propos du Sénateur Jean Marie Ralph Féthière pour justifier l’incident regrettable qui a fait 3 blessés dont un journaliste et un employé du parlement.

 « J’ai entendu le sénateur Jean- Marie Ralph Féthière dire à la radio qu’il était en situation de légitime défense quand il a blessé par balle trois personnes sur la cour du sénat ce lundi 23 Septembre 2019. La version du Sénateur Féthière et les images video excluent donc totalement la thèse de l’accident que j’ai avancée sur Radio Vision 2000 ».

Cette position du Sénateur de l’Ouest vis-à-vis de l’incident n’est renforcée qu’après avoir parlé à l’une des victimes qui lui rapporte effectivement que Le Sénateur du Nord en est l’auteur. « Après que l’un des blessés, M. Léon Leblanc, employé du Sénat, surtout souvent en compagnie de Sénateur Féthière, l’eut lui-même affirmé à la salle polyvalente du sénat à une quinzaine de sénateurs, dont moi-même. »

Pour se renseigner davantage sur l’événement, le Sénateur rejoint également le photojournasliste de l’Associated Press, une autre victime, qui lui montre l’ampleur du fait. « J’ai pu parler, par ailleurs, cet après-midi, au journaliste Dieu-Nalio Chéry, blessé aussi, qui m’a expliqué que c’est par miracle que des dégâts beaucoup plus considérables n’aient été enregistrés en cette circonstance. »

Par ailleurs, le Sénateur Patrice Dumont profite pour partager ses sympathies à l’endroit des blessés mais également condamner le port d’armes à feu au Sénat par les locataires de cet espace lors des séances.  » Au delà de toute profession de bonne foi, il y a lieu d’exprimer mes sympathies à l’endroit des trois blessés répertoriés et de condamner cette pratique de cerains  parlementaires de porter des armes à feu en pleine séance. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker