L’opposition Démocratique et Populaire écarte toute possibilité de dialogue avec Jovenel Moïse

Le Secteur Démocratique et Populaire rejette d’un revers de main toute possibilité de dialogue avec le président Jovenel Moïse pour la Formation d’un quelconque Gouvernement d’union Nationale, a déclaré André Michel dans une note rendue publique dont une copie nous est parvenue à TripFoumi Enfo.

Jovenel Moïse est un Chef d’Etat rejeté par la Population. Nous ne sommes pas des demandeurs d’emplois. Nou pa bezwen Dyòb. La solution à la crise Politique actuelle passe d’abord et avant tout par la démission de Jovenel Moïse, la réalisation du PROCÈS PETROCARIBE et des autres cas de corruption et l’organisation de la conférence Nationale Haïtienne Souveraine pour jeter les bases de l’émergence d’un nouveau projet de société dans l’intérêt de toutes les couches sociales de la Nation Haïtienne. Nous présentons nos sympathies aux familles des manifestants qui ont été massacrés par les forces de l’ordre au cours de la manifestation pacifique du Mardi 24 Septembre 2019. Nous exigeons la libération des celles et ceux qui ont été arrêtés à travers le pays au cours de cette dernière période de mobilisation. Nous invitons la population à se lever du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, ce vendredi 27 Septembre 2019 pour obtenir la démission immédiate du Président Jovenel Moïse et créer du même coup les conditions de la mise en place d’une transition de Rupture avec la participation de tous les acteurs de la vie Nationale comme le prévoit l’Alternative Consensuelle paraphée par les principales forces de l’opposition. Nous ne ferons pas marche arrière.

Une note portant la signature de Me. André Michel, Porte parole du Secteur Démocratique et Populaire.

                                                                                                             

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker