Les professeurs de l’Université d’Etat d’Haïti font appel à une démission collective pour le bien du pays

Depuis le déclenchement de la mobilisation pour chasser le président Jovenel Moïse du pouvoir, plusieurs secteurs du pays lèvent leur voix pour dénoncer l’état lamentable dans lequel se trouve le pays depuis tantôt plusieurs semaines. Une situation qui interpelle les professeurs de l’Université d’État d’Haïti, qui, à travers une note, lancent un appel à une démission collective pour sortir le pays du chaos.

En effet, pour stopper le chaos dans lequel le pays se trouve, pour redonner espoir aux familles, aux jeunes, aux entrepreneurs, aux travailleurs, ces professeurs appellent le président de la République, les présidents des deux chambres, le président de la Cour de Cassation et président du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire à reconnaître leur échec collectif et à démissionner, en vue de permettre la mise en place d’une solution concertée, peut-on lire dans cette note.

Dans la note, les proffesseurs estiment que l’incapacité des trois pouvoirs à apporter des reponses aux revendications de la population. Le déficit de crédibilité dont jouissent le président, le parlement et le pouvoir judiciaire, la situation d’ingouvernabilité dans laquelle s’enfonce le pays chaque jour d’avantage doivent interpeller les concernés à prendre une décision pour le bien collectif.

Cette note est signée par des dizaines de professeurs issus des entités de l’Université d’Etat d’Haïti.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker