Scandale, fraude à la FIFA: votes truqués en faveur de Lionel Messi

Un énorme scandale vient de secouer le monde du football, particulièrement la FIFA, l’instance régulatrice du football mondial

Le dernier en date concerne la récompense individuelle décernée au prodige Argentin du FC Barcelone, Lionel Andrés Messi, comme meilleur joueur de FIFA pour la saison 2018-2019 lors d’une cérémonie solennelle dans la ville de Milan le lundi 21 Septembre 2019. La FIFA est accusée d’avoir truqué les votes en faveur du Blaugrana.

Ce dernier a remporté le trophée  » The Best » en devançant le défenseur Virgil Van Dijk de Liverpool et son grand rival, le Portugais Christiano Ronaldo.

4 catégories d’acteurs ont participé au processus: les entraîneurs, les capitaines, les journalistes et le public.

Cependant, le couac vient après la publication des résultats où plusieurs acteurs ont crié au scandale. Certains estiment que leur vote ont été trafiqué pendant que d’autres n’ont jamais pris part au processus contrairement à ce qu’ a présenté la FIFA.

Le capitaine du Nicaragua, Juan Barrera, assure n’avoir jamais voté or la FIFA a attribué son vote à Lionel Messi. « Je n’ai pas voté pour les trophées The Best. Toute information au sujet de mon vote est fausse, merci», a-t-il assuré sur Twitter ce 24 Septembre. Ces propos qui ont été appuyé par la direction de son club, le Real Esteli via un communiqué officiel.

Ce 25 Septembre 2019, le sélectionneur du Soudan, Zdravko Logarusic, a assuré qu’il a attribué 5 points à Mohamed Salah, 3 points à Sadio Mané et 1 point à Kilyan Mbappé avec image à l’appui du document qu’il avait envoyé à l’instance, contrairement à la FIFA qui a donné son vote à Lionel Messi.

A cela, s’ajoute l’absence des votes de l’Égypte sur le document officiel de la FIFA alors que la Fédération a assuré que le sélectionneur et le capitaine de la sélection ont voté pour Mohamed Salah.

En effet, ces différentes révélations sur les manipulations de l’instance suprême du football mondial pour favoriser l’Argentin ne manquera pas à le décrédibiliser aux yeux des journalistes, dont leurs votes seront déterminants pour le sacre du Ballon d’Or 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker