Les locaux de Banj pillés

Le vendredi 27 Septembre 2019 a été une journée triste pour le pays. Des scènes de pillages ont été enregistrées dans plusieurs régions, dont la commune de Delmas où plusieurs entreprises ont été sévèrement sacagées, dont les locaux de l’entreprise Banj, une victime parmi tant d’autres.

En effet, l’espace de travail et de réseautage, Banj a été pillé par des manifestants en cette journée de mobilisation pour renverser le président Jovenel Moïse au pouvoir. Le PDG de cette entreprise, Marc Alain Boucicault a déclaré que les manifestants ont tout emporté.

Les manifestants ont arraché la barrière principale de l’entreprise et l’ont utilisé par la suite pour barricader la route. Le jeune entrepreneur, Alain Boucicault se dit bouleversé pour les sponsors et les clients de l’entreprise.

Pour le président de CashMobil, James Taylor, il dit avoir tout perdu dans son entreprise. Les manifestants ont tout emporté avec eux. Toutefois Taylor porte à l’attention des clients que le service Cash mobil est toujours fonctionnel.

Le PDG de Banj, Marc Alain Boucicault n’était pas en mesure d’évaluer le coût des dégâts mais les pertes sont énormes, poursuit-il.

À rappeler que l’entreprise Banj est située à Delmas 66. Elle était une victime parmi tant d’autres au niveau de la route de Delmas.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker