Jovenel Moïse, tourne-t-il déjà le dos à Fritz William Michel?

Le Président de la République, Jovenel Moïse, est en train de se défaire du nouveau cabinet ministériel de Fritz William Michel par une vague de de nominations au sein du gouvernement. En dehors de certaines considérations politiques, certains y voient un conflit entre le Chef de l’État et ce dernier qui n’a toujours pas donné sa démission après l’adresse à la nation du Président en date du 25 Septembre dernier, appelant à la formation d’un gouvernement d’union nationale.

L’analyse des derniers évènements qui secouent le pays laisse entrevoir que le Président de la République mène actuellement une bataille en vue de se débarrasser de l’équipe de Fritz William Michel.

Et si nous revenions en arrière sur les conditions ayant conduit au choix de Fritz William Michel. Après plusieurs séances avortées au niveau du Sénat de la République qui devait se prononcer sur la déclaration de politique générale de Jean Michel Lapin, il a remis sa démission au Président. C’est ainsi que le nom de Fritz William Michel est apparu au grand public, après de nombreuses tractations politiques. Par un arrêté présidentiel daté du 22 juillet 2019, Fritz William Michel, âgé de 38 ans, est nommé Premier Ministre, le 4ème en 2 ans et demie pour le pouvoir en place.

Le nouveau Premier Ministre qui a symbolisé la jeunesse au pouvoir a fait un grand pas dans sa longue marche devant le conduire au Villa d’Accueil, suite à la ratification de sa politique générale,le 3 Septembre dernier, par la chambre des députés. Cependant, les nombreux scandales de corruption, dont il fait l’objet, ont servi de justificatifs pour la minorité au Sénat de la République, quoiqu’avec des méthodes anti-démocratiques, de l’empêcher à deux reprises à se faire valoir devant le Grand Corps.

Ainsi, le Président de la République se trouvant dans une situation délicate a pris acte de l’incapacité du sénat à assumer ses responsabilités constitutionnelles et fait appel à l’opposition en vue de la mise sur pied d’un gouvernement d’union nationale le mercredi 25 Septembre dernier.

Pour certains analystes, l’allocution du Chef de l’État est un appel aussi à l’endroit de Fritz William Michel qui, par élégance politique, devrait immediatement donner sa démission. Et parlant d’élégance, rappelons que le Président ne peut pas révoquer son Premier Ministre qu’il à lui-même nommé. Quel régime politique !

En tout cas, Fritz William Michel n’a pas démissionné et aucun de ses ministres non plus.
Mais ce qui paraît un peu grave, des informations retentissantes font état de refus catégorique de la part de ce dernier à propos d’une telle option. Entre-temps, le Président a opéré de nombreux changements au sein du cabinet ministériel en place. Ce qui laisserait présager un conflit entre le locataire du Palais National et son mentor Michel Joseph Martelly.

D’autres y voient, cependant, l’unique option pour Jovenel Moïse de se défaire du nouveau cabinet ministériel qui, vraisemblablement, n’a nullement l’intention de déposer le tablier.

Mais, Fritz William Michel n’est que la pointe de l’iceberg. Ce dernier, serait le chouchou d’une frange importante du secteur privé des affaires qui ne serait pas prête à abandonner leur protégé. Faudrait-il quelqu’un d’autre pouvant garantir les intérêts de ces derniers ?

En tout état de cause, les derniers arrêtés pris par le Président de la République, a une double conséquence: révocation directe de ceux ayant été en charge et indirectement des ministres du cabinet de Fritz William Michel. Car, portant sur un même objet, un nouvel arrêté abroge toujours l’ancien dans ses dispositions contraires.

Alors , que va faire Jovenel Moïse avec Fritz William Michel si ce dernier refuse de démissionner avant la caducité du parlement prévue pour le 2ème lundi du mois de janvier 2020?

Rappelons que selon les prescrits de la constitution haïtienne, seul l’intéressé peut volontairement démissionner ou peut être révoquer par un vote de censure prononcé par l’une des deux branches du parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker