Kolektif Atis Angaje exige la démission du président dans l’immédiat

Si la note des premiers artistes était truffée et qu’elle faisait objet de plusieurs critiques parce que personne ne pouvait en tirer clairement le message corsé qui y était, ces artistes qui sortent cette nouvelle note sur la conjoncture pointent leur doigt directement sur le Président de la République, lui exigeant sa démission dans un délai record.

En tout premier lieu, ils se sont basés sur la fonction politique importante que jouent les artistes au niveau de toute société. Et, cela peut se présenter sur deux angles distincts : soit l’artiste s’adonne à aider dans la production artistique au profit des plus démunis, ou user la production artistique à des fins de dénonciation, de l’injustice et de l’inégalité sociale.

« Nou menm atis ki siyen nòt sa a, nou mete tèt nou kategori ki kwè zèv atistik yo pa janm inosan, yo toujou sèvi yon kòz oubyen yon lòt. Sa ka fèt aklè oubyen anba chal. Sa depan ki atis yo ye ; zouti atistik yo itilize eltriye. Nan sans sa a nou makonnen vwa nou ansanm pou n egzije prezidan enkilpe a Jovnel Moyiz demisyone prese prese avan pita pi tris », c’est ainsi que s’adressent ses artistes qui croient qu’ils doivent mettre leur personne artiste au service du pays, à travers leurs oeuvres. Sans omettre à la demande de démission du Président qui est le but principale de la note.

Les motifs de la requête sont de ces reproches faites au Président Jovenel Moïse :
1- Son inculpation dans l’affaire PetroCaribe ;
2- Le massacre qualifié d’État dont son régime est accusé responsable par des organismes de droits humains ;
3- L’usage abusif de son pouvoir au profit de sa femme ;
4- Ses mensonges incessants et accumulés ;
5- La dégradation des conditions matérielles d’existence de la population ;
6- Le soulèvement de la population qui veut que le Président soit jugé ;
7- La voix du Président augmente la colère de la population ;
8- le nombre de cadavres, déjà enregistré, causés le pouvoir en place.

Ils estiment, enfin, que le départ du Président constitue un pas pour l’aboutissement du système défaillant et invitent la population à continuer avec la mobilisation pour renverser et le système et Jovenel Moïse.

Les signataires de la note sont :

  • Jack Sander Cémeus (Seksyon Sitwayènte, Palto Vanyan) ;
  • Jacques Adler Jean Pierre (komedyen) ;
  • Billy Elucien (Operatè Kiltirèl) ;
  • Valdano Louis (komedyen) ;
  • Jean Lickenson Narcisse (Eslamè, NouRevòlte) ;
  • Kebert Bastien (Keb, Chantè angaje) ;
  • Douglas Zamor (Douz, Powèt-konpozitè) ;
  • Shelo (Pleb Mizik) François (komedyen/Eslamè) ;
  • Stevenson Michel (Eslamè) ;
  • James Fleurissaint (Rikiki, Komedyen) ;
  • Télémaque Rhod D’jyvens (D-FI Powèt Revolte) ;
  • Junior Pierre a.k.a Léon (Powèt, Komedyen, Ekriven) ;
  • Maude Ascrica Cyla (Aktris) ;
  • Laventure E. Junior Édouard (Ed Daliriks, Rapè) ;
  • Jean Marc Anderson Québé (Wadud Québé, Eslamè) ;
  • Mickerlange Noël (LadyMike, Chantèz) ;
  • Gilbert Thelusma (Sosyete badji, nan diaspora a).

Abdias ALEXIS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker