Nou pap dòmi prône une solution à l’haïtienne

Les PetroChallengers regroupés au sein de la structure Nou Pap Dòmi ont donné une conférence de presse, hier, à Yanvalou pour se positionner sur la conjoncture. Ils demandent à ce que la solution apportée à la crise soit issue des forces vivent de la nation. Et que, les organismes internationaux ne doivent jouer qu’un rôle de supervision et de support.

James Beltis, un représentant de la structure, convie les acteurs à s’intégrer dans une lutte pour que les revendications populaires liées à la justice sociale et la corruption, soient satisfaites, et ceci, autour d’une feuille de route élaborée par les acteurs, comme symbole d’un véritable accord.

Tout en invitant les acteurs locaux à s’investir dans la lutte afin d’éviter que les dilapidateurs du fonds PetroCaribe continuent à profiter du courage de la population, Nou pap dòmi donne pour responsable de la situation pénible dans laquelle plonge le pays, la mauvaise gouvernance.

« Puisque les dirigeants se déresponsabilisent, c’est naturel que les dirigés se réponsabilisent », déclare James Beltis, qui demande à la population de ne pas reculer; de continuer à lutter jusqu’à l’aboutissement du procès PetroCaribe.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker