“La population doit sourire après le départ du Président », pense Pascal Adrien

L’ancien porte-parole de l’ex Premier ministre Jean-Henry Céant, qui souhaite que cette transition soit la dernière, comme son ami Jorchemy Jean-Baptiste, exige aux acteurs l’adoption de mesures urgentes pour que la population puisse sourire après le départ du président Jovenel Moïse.

En effet, il sera nécessaire au prochain président de prendre des mesures appropriées à l’urgence de l’heure pour subvenir aux besoins fondamentaux des plus vulnérables de la population haïtienne, les chauffeurs de taxi en particulier. C’est tout ce que l’ancien candidat à la députation de Cap-Haïtien recommande en tout premier lieu de la transition.

Pascal Adrien pense que l’emploi devra être une priorité du président de la transition. C’est pourquoi le jeune leader requiert une alliance entre l’État et les membres du secteur privé dans l’objectif de s’assurer qu’il y a vraiment des conditions propices à la création d’emplois.

Contre toute tendance à réduire la lutte en opposition vers pouvoir, Pascal Adrien en déplore et invite les acteurs à ne pas condenser la lutte dans cette dimension classique. « C’est une lutte pour le bien-être », précise-t-il.

Quant à la formation de la commission de facilitation de passation de pouvoir, le co-auteur du livre Toutouni pense que c’est une très bonne décision qui fait montre la capacité d’union de l’opposition plurielle, toutefois, invite les acteurs à répondre à l’appel de divers secteurs de la vie nationale sur la nécessité pour les jeunes hommes et femmes de se faire représenter au sein de la commission.

Enfin, tout en saluant la démarche de l’opposition, Pascal Adrien veut que la feuille de route transmise à tout concerné soit publique. « Il est nécessaire qu’il y ait une communication efficace pour bien informer la population des différents pas posés par les acteurs », exhorte-t-il.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker