Youri Latortue dénonce une nomination illégale du président Jovenel Moïse

Pour devenir inspecteur général des finances, il faut avoir quinze (15) ans d’expérience au sein de l’administration économique et/ou financière. D’après Sénateur Latortue, le Président de la République a passé outre de cette disposition légale pour nommer M. Wolf DUBIC au poste sus-mentionné. Par conséquent, il sollicite une intervention rapide du Président du Sénat Carl Murat Cantave (dans la cadre de la motion de censure du gouvernement reconnue par la constitution).

Le sénateur, qui se réclame depuis des mois d’être de l’opposition, précise que la disposition se trouve à l’article 8 du décret de 2005 qui définit le mode de fonctionnement du Ministère de l’Économie et des Finances et, c’est au sein de ce ministère que se localise l’inspection générale des finances qui est un service déconcentré.

« Au moment de sa nomination comme inspecteur général des finances, ce dernier, qui a été un contractuel de l’État depuis le mois de mai 2019 aux Finances, n’a cumulé que dix (10) ans d’expérience au sein de l’administration financière », dévoile le sénateur de l’Artibonite sur la nomination de M. Dubic au poste d’inspecteur général des finances.

De ce fait, l’incandescent opposant au pouvoir dénonce « cette nomination du président de la République qui est, dit-il, entachée d’illégalité, ce qui constitue une nouvelle tentative de faire fi des lois du pays », critique Youri Latortue.

En ce sens, l’appel du Sénateur consiste à demander au Président du Conseil Supérieur du Pouvoir Pudiciaire, de bloquer la prestation de serment de M. Wolf Dubic par devant le Doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, puisque, persiste M. Latortue, la nomination se fait en dehors de la loi.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker