« La vraie crise n’est pas la lutte entre le pouvoir et l’opposition », dixit Etzer Emile

La situation d’instabilité et de violence qui règne sur le pays depuis des années n’est pas sans conséquences sur le marché de l’emploi. Elle engendre la fermeture de plusieurs centres commerciaux. Ce qui provoque une baisse considérable du taux d’emploi dans le pays.

La situation est devenue de plus en plus chaotique pour la population haïtienne qui s’enfonce dans une crise financière combien alarmante. Cette situation inquiète plusieurs économistes dont Etzer Emile, qui exige aux autorités étatiques et aux acteurs politiques de faire un sursaut patriotique pour épargner le pays de cette crise financière qu’il prévoit arriver.

Selon l’auteur de « Haïti a choisi de devenir un pays pauvre: vingt raisons qui le prouvent », la vraie crise n’est pas la lutte entre le pouvoir et l’opposition. Pour lui, la vraie crise est la baisse des rideaux de fer des centaines de centres commerciaux, la perte des milliers d’emplois, des milliers de gens qui fuient le pays, des millions de gens qui sont en insécurité alimentaire et les intérêts des Banques qui ne cessent de grimper.

[bctt tweet= »Toujours selon l’économiste, la situation est compliquée, pas de pouvoir d’achat, pas de carburant. Nous sommes en mode suicide collectif, regrette-il. »]

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker