Saint-Marc et Mirbalais, des bâtiments publics cadenassés et soudés

Si à Saint- Marc, les manifestants ont cadenassé les bureaux publics dont la douane, la DGI et le parquet, à Mirbalis ils ont soudé les portes des bâtiments logeant la DGI, l’ONA et autres.

Des manifestants en colère utilisent tous les moyens du bord afin de forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir. Des vidéos circulant nous montrent qu’ils ont à leur disposition une génératrice à soudure facilitant cette opération baptisée.” FÈMEN BIWO LETA”.

Ils promettent de continuer à ce processus si rien n’est encore fait pour que Jovenel Moïse remette sa démission.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker