Assassinat d’un jeune de 16 ans à Saint-Marc, le secteur démocratique révolté

Dans une note publique datée ce Vendredi 11 Octobre, le Secteur Démocratique et Populaire condamne énergiquement l’assassinat de Jouby Joubert, un jeune de 16 ans, par les agents de BLTS, une unité de la Police Nationale spécialisée dans la lutte contre le trafic de stupéfiants(incroyable), alors que la manifestation venait tout juste de démarrer.

Le Secteur Démocratique et Populaire dénonce également l’assassinat du journaliste de la Radio Panic FM et correspondant permanent de la radio Méga Néhémie Jospeh, dans la nuit du 10 Octobre. « Néhémie Joseph et Jouby Joubert ont été tués par les sbires de Jovenel Moïse », soutient Me André Michel, porte-parole du Secteur Démocratique.

Plus loin, le Secteur Démocratique et Populaire réitère sa volonté à intenter des actions en justice contre tous les agents et officiers de police impliqués dans les différents cas de violation de droits humains perpétrés au cours des différentes manifestations anti-Gouvernementales de l’opposition.

Par ailleurs , le Secteur Démocratique et Populaire appelle la communauté internationale à assumer ses responsabilités puisqu’elle ne peut pas continuer à supporter un chef d’Etat rejeté par la population Haïtienne.

D’un autre côté, Me André Michel attire l’attention des ambassadeurs membres du Core Group sur le fait que le maintien de Jovenel Moïse au pouvoir ne manquera pas de conduire le pays au chaos le plus total. Parce que, poursuit-il, aucune cohabitation n’est moralement possible avec un Chef d’Etat inculpé dans des actes de corruption et comptable de plus d’une centaine de cas d’assassinats politiques perpétrés sous son régime.

Enfin, le Secteur Démocratique et Populaire invite la population à continuer la mobilisation générale jusqu’à l’installation d’un Gouvernement provisoire qui aura pour mission de créer des conditions favorables à la réalisation du Procès PETROCARIBE et à l’organisation de la Conférence Nationale Haïtienne Souveraine.

A rappeler, cette note a été paraphée par plusieurs personnalités de cette frange de l’opposition. Il s’agit entre autres de Schiller Louidor, Marjorie Michel et Me André Michel.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker