« Encerclement du palais », une nouvelle stratégie proposée par Patrice Dumont

La conférence de presse donnée au palais national par le président de la République Jovenel Moïse ce mardi 15 octobre 2019, n’a pas calmé l’ardeur de la population qui occupe le béton depuis tantôt 6 semaines. En effet, le sénateur de l’Ouest Patrice Dumont propose aux manifestants d’encercler le Palais national afin d’écarter, dit-il, Jovenel Moïse définitivement du pouvoir. Il a fait cette déclaration lors d’une intervention sur Radio Caraïbes FM à l’émission « intersection » présentée par Jean-Monard Métellus.

Lors de cette conférence de presse, le locataire du palais présidentiel affirme très clairement qu’il ne partira pas avant la fin de son mandat. Cette attitude pousse certaines personnalités à penser de nouvelles stratégies en vue de le forcer à quitter le pouvoir. « Les leaders de l’opposition doivent entourer le palais national jusqu’a ce qu’il démissionne », soutient le parlementaire.

Plus loin, l’ancien journaliste sportif demande à la police de ne pas empêcher la population à contourner le palais. « Le palais doit être en état de siège. D’ailleurs, les forces de l’ordre doivent comprendre que le peuple est à bout de souffle. Il faut le laisser s’exprimer », a-t-il déclaré.

D’après Sénateur Dumont, le discours du président vient envenimer la situation. Il conclut que depuis cet après midi, les militants doivent ériger des barricades partout dans la capitale afin d’exiger sans condition le départ du président qui, dit-il prouve son incapacité de diriger.

À noter que quelques minutes après l’intervention du chef de l’État, des membres de la commission présidentielle nouvellement créée pour faciliter le dialogue décident de ne plus y rester.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker