Des blancs armés dans les contours du MUPANAH

Ce 17 Octobre , la tour 2004 a été occupée par des blancs en civil lourdement armés lors de la commémoration de l’anniversaire de la mort de Jean-Charles Dessalines au Musée du Panthéon National Haïtien.

Questionné sur la présence des étrangers dans sa cellule de sécurité, le président avait répondu avoir fait venir une firme d’évaluation de sa sécurité et a pointé du doigt des présidents précédents qui, d’après lui, avaient fait la même chose.

Pourtant, à regarder ces étrangers qui portaient chacun une arme, sans uniforme, avec des lunettes et se situent dans des axes stratégiques, il s’avère nécessaire de croire l’information selon laquelle le président aurait fait venir des étrangers pour renforcer sa sécurité.

À rappeler, aux dires du journaliste Yvenert F. Joseph, les étrangers auraient coûté chacun 3.6 milles dollars américain à la nation, sans compter des frais qui concernent exclusivement leur famille. Certains pensent que le président a encore craché sur le cadavre de l’empereur Jean Jacques Dessalines après son grand combat mené contre les étrangers sur le sol haïtien pouvant aboutir à notre indépendance.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker