Grand’ Anse: Une mineure violée dans l’enceinte même d’un commissariat

Ce samedi 12 octobre 2019, François Dieulison alias Ti polisye a violé une fillette de 14 ans. Ce crime a été commis au commissariat d’Anse-d’Hainault sous la complicité de Emmery Remarais, un agent de police.

Alors qu’elle allait faire des emplettes pour sa mère, le jeune homme âgé de 22 ans l’a interpellée. Pensant qu’il allait lui confier un message pour sa mère, Déborah s’est arrêtée. Soudain, il l’invite à entrer dans le commissariat. Après avoir refusé catégoriquement, Emery Remarais a haussé le ton. « Sa k genyen ou pè antre a ? Nou se dyab ! » a appris la rédaction de TripFoumi Enfo d’une source digne de confiance.

Née le 3 février 2005, Déborah continue à raconter sa mésaventure avec dégoût et les yeux inondés de larmes. « C’est alors que Dieulison m’a agrippé le bras et entraîné à l’intérieur du commissariat. Il a, ensuite, soulevé ma robe, arraché ma culotte et m’a violé », se lamente la fillette tout en précisant que le policier Emmery Remarais était sur les lieux du viol et resté inactif.

Espérant trouver justice et réparation malgré qu’elle n’a pas de moyens pour se payer un avocat, la mère de la victime qui est également commerçante affirme toutefois, avoir porté plainte au tribunal de paix qui a transféré le dossier au parquet près le tribunal de première instance de Jérémie. Mère de 9 enfants, elle a affirmé que sa fille lui a tout raconté.

La police a intercepté le présumé violeur qui tentait de s’enfuir.

Ce lundi 14 octobre 2019, lors d’une opération menée par le responsable adjoint du commissariat de police d’Anse-d’Hainault, l’inspecteur Louines Louisillant, a intercepté François Dieulison à l’entrée de la ville de Jérémie vers 14 heures. Ce dernier, accusé de viol, tentait de s’enfuir à toute allure.

PS: Déborah est un prénom d’emprunt à la victime

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker