Dimitri Vorbe dans le viseur du BMPAD, sa compagnie SOGENER «Sommée»

Suite à des dénonciations proférées à l’encontre du système par le président de la République Jovenel Moïse lors d’une conférence de presse donnée au palais national mardi dernier, l’appareil d’État semble être mis en marche contre les fils du système auxquels faisait référence le locataire du palais national.

En effet, le Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement ( BMPAD) a sommé la Société Générale d’Énergie ( SOGENER) pour acquitter à l’État haïtien une dette de 223 millions de dollars américains. La société a un délai de trois jours francs pour rembourser cette dette, a-t-on lu dans la lettre adressée à la SOGENER.

Le BMPAD a sommé cette compagnie pour n’avoir pas payé à l’État l’achat à crédit des produits pétroliers du programme Petrocaribe. Cette dette est échelonnée sur la période allant du mois de juin 2012 à mars 2019.

Parallèlement, plusieurs citoyens se questionnent sur cette démarche qui est survenue à un moment où le responsable de la SOGENER Dimitri Vorbe est très critique contre le pouvoir de Jovenel Moïse. Pour certains, c’est une persécution politique déclenchée contre cette société pour casser le rythme de la mobilisation.

Faut-il toutefois souligner que dans un tweet datant du mois de juin 2019, le PDG de la SOGENER Dimitri Vorbe a affirmé que sa compagnie a gagné son contrat en 2005 après un appel d’offre lancé par l’Etat haïtien.

Alors que cette décision suscite de nombreux débats dans l’opinion, Dimitri Vorbe de son côté, ne fait que renforcer l’idée selon laquelle il serait persécuté par Jovenel Moïse à travers un tweet où il soutient: « Tèt frèt, tout moun wè klè. Suivez mon regard ».

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker