BMPAD envisage d’autres mesures pour contraindre SOGENER à payer ses dettes

L’État haïtien se montre on ne peut plus déterminé, via le Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement ( BMPAD), à se battre utilement contre la corruption, particulièrement dans le cadre des contrats signés avec les compagnies produisant de l’électricité. En effet, la SOGENER est contrainte de rembourser au gouvernement haïtien plus de 194 millions de dollars américains dans un délai ne dépassant pas 3 jours. Cette somme représente le montant de la dette crispée pour acheter du carburant entre juin 2012 et mars 2019.

Face au déni flagrant de cette compagnie de rembourser sa dette, le BMPAD se voit dans l’obligation d’adopter d’autres mesures drastiques pour la forcer à payer. En attendant, elle sera sujette à une action en justice si elle n’agit pas dans les plus brefs délais.

Le BMPAD rappelle que ces décisions prises par l’État haïtien s’inscrivent dans le but d’améliorer la situation de la population, notamment les masses défavorisées victimes de l’inégalité et de l’exclusion sociale dans un système monté à l’avantage d’un groupe bien déterminé.

Dans la foulée, le BMPAD ne veut pas admettre que c’est une dette croisée entre la SOGENER S.A et l’État haïtien. Cependant, à en croire Dimitri Vorbe, le gouvernement haïtien doit plus de 202 millions de dollars américains à sa compagnie.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker