Bolivie: Evo Morales laisse la porte ouverte à un second tour

Les résultats partiels des élections qui ont donné vainqueur au Président de la Bolivie, sans envisager de second tour, ne sont pas sans conséquence. Après des jours de grèves pour exiger un second tour, le Président sortant, en même temps réélu, laisse la voie à un second tour, mais à conditions.

L’évolution de la situation pénible dans le pays, ne laisse le choix au Président de continuer à rester inflexible. Après avoir déclaré que les mouvements de contestation ne sont qu’une manoeuvre de « Coup d’États », il finit par assouplir sa position tout en ne pas faisant fi d’une possibilité qu’il aille en second tour.

L’unique possibilité pour le Président de la Bolivie d’aller en second tour est la suivante: il faut qu’il ne gagne pas avec un écart de 10 points pour qu’il respecte les résultats définitifs et aller en second tour avec son rival Carlos Mesa.

À noter, l’instance chargée de la réalisation des élections connait des moments difficiles avec des contestations qui proviennent des boudages du camp adverse. Les citoyens qui ne sont pas favorables à la réélection du Président et ceux qui y sont favorables sont en grande querelle.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker