L’homme politique haïtien un être sous-développé, selon Yvon Neptune

L’ancien Prémier Ministre haïtien, Yvon Neptune, fustige le comportement des dirigeants et des politiciens haïtiens. Menant une politique de destruction et de barbarie, les acteurs politiques refusent de prioriser les intérêts supérieurs du peuple haïtien.

La crise politique chronique qui sévit dans le pays pousse à l’interrogation sur la véritable nature même de l’homme haïtien. En effet, l’ancien Premier Ministre Yvon Neptune n’est pas en reste. Il estime que les politiciens haïtiens oublient la notion de compromis.

«La crise que nous traversons actuellement montre que l’homme politique haïtien, du pouvoir et de l’opposition, reste encore un être sous-développé», a-t-il déploré.

Selon lui, les hommes politiques haïtiens accusent un déficit criard de modernité dans leurs modes opératoires. Il juge, en effet, que leur comportement rappelle les temps immémoriaux.
«Il garde encore son instinct de sauvegarde et de lutte pour le pouvoir comme au temps des baïonnettes», a-t-il poursuivi.

Connu pour son sens de modération et de pacifisme politique, l’ancien locataire de la Primature nous rappelle les propos d’un grand fonctionnaire étranger qui jugeait que les notions de « compromis » et de « dialogue » ne sont pas figurées dans le dictionnaire politique haïtien.

« Le Secrétaire général adjoint de l’OEA, Luigi Einaudi avait dit en août 2002, après l’échec des négociations entre Lavalas et la Convergence : Le peuple haïtien est un peuple de combat au lieu d’être un peuple de débat», a-t-il rappelé.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker