Me André Michel rejette sans cérémonie la proposition de l’ambassade américaine

Ce jeudi 24 Octobre 2019, l’ambassade des États-Unis a réitéré sa position aux côtés du président décrié, Jovenel Moïse. Et, elle encourage le lancement d’un dialogue dans les plus brefs délais et sans conditions entre les acteurs politiques, économiques et de la société civile. De son côté, le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire Me André Michel, a rejeté d’un revers de main la proposition des américains.

Un extrait de la note du Secteur Démocratique et Populaire.

Je rejette le dialogue sans conditions proposé par l’Ambassade américaine.

En ma qualité de Porte parole du Secteur Démocratique et Populaire, signataire de l’alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haiti, je rejette sans cérémonie le dialogue sans conditions proposé par l’Ambassade américaine pour résoudre la crise politique haïtienne.

Pendant plus de 12 mois, et plus particulièrement au cours des 7 dernières semaines, le peuple haïtien s’est levé du Nord au Sud , de l’Est à l’Ouest, pour exiger la démission sans conditions du President de la République, Jovenel Moïse, inculpé au cabinet d’instruction dans le dossier de la dilapidation de plus de 4.2 milliards de dollars américains du fonds PetroCaribe, la plus grande opération de Corruption et de Détournement de Fonds publics de toute l’histoire de la République d’Haïti et de la Caraïbe.

Quand tout un peuple décide de descendre dans la rue pour exiger la démission d’un chef d’Etat, où pour exprimer une quelconque revendication populaire, c’est l’expression de l’exercice de la souveraineté populaire. Cela doit être respecté. Car, rien n’est au dessus de la volonté populaire, pas même la constitution. L’ambassade américaine et le reste de la communauté internationale ne doivent pas continuer à supporter un chef d’Etat rejeté par la population.

L’opposition a déjà lancé 7 journées de mobilisation nationale du Dimanche 27 Octobre au Samedi 2 Novembre 2019 pour forcer le président Jovenel Moïse à quitter le pouvoir. Nous maintenons notre calendrier de combat et rappelons que le pays sera totalement fermé pendant cette période de mobilisation intensive.

Nous appelons la communauté internationale à rejoindre le peuple Haïtien dans son combat pour la satisfaction de ses revendications légitimes. Nous sommes les arrières petits fils du Général Jean Jacques Dessalines, gason kanson. Nous irons jusqu’au bout dans cette bataille démocratique pour la libération des masses populaires et paysannes. Nou mande tout moun mete manje lakay yo, mete dlo lakay yo, mete gaz lakay yo, mete sik, lwil ak pen lakay yo. Nou nan batay pou libere peyi a.

Nous demandons à la commission de facilitation de la passation de Pouvoir dirigée par Maitre Gervais Charles, mise en place par les signataires de l’Alternative Consensuelle, d’accélérer le processus de discussion avec tous les secteurs de la vie Nationale pour faciliter un départ ordonné et immédiat du Président Jovenel Moïse, question d’épargner au pays une situation de chaos total. Nous réitérons que la solution à la crise Politique actuelle passe d’abord et avant tout par la démission immédiate de Jovenel Moïse.

André Michel , Avocat , Porte parole du Secteur Démocratique et Populaire.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker