Savalou, ce titre qui charme et qui permet à ZAFÈ M de tailler sa place dans l’ HMI

À un moment où une profonde crise sociale, politique et économique gangrène le pays, le dernier né de la musique haïtienne « ZAFEM », sous la direction musicale de Dener Céide, vient tout juste de se faire une place.

Mars dernier, par la sortie d’un communiqué de presse, Dener Ceide et Riginald Cangé ont officiellement dévoilé le nom du groupe. Pourtant, les mélomanes devaient attendre plus de six (6) mois pour déguster leur premier opus, une chanson vidéo-clipée dès sa sortie le 17 octobre dernier.

Voulant que son œuvre soit adaptée au contexte social dans lequel le peuple haitien évolue depuis des années, « ZAFEM » vient dénoncer les anomalies, critiquer nos élus qui, habituellement dirigent selon leur propre gré et non en tenant compte des désidératas de la population.

Déjà disponible sur la toile et dans presque tous les médias, « Savalou » charrie derrière elle l’appréciation de tout un public. Et ce, nombreux sont les puristes de la musique qui font éloge de Dener Céide pour la finesse de son travail.

À l’émission « Mardi Alternative », Philippe Saint-Louis et Jonny Celicourt n’ont pas raté l’occasion d’émettre des commentaires élogieux à l’endroit du staff de cette nouvelle formation musicale. Toutefois, ils pensent que la musique devait obéir à la durée standard internationalement reconnue.

Il faut toutefois préciser que la collaboration de Dener et de Reginald ne date pas d’hier. Ils ont travaillé ensemble pour la première fois en 2005 sur l’album « Première danse » de Nickenson Prud’Homme. Ensuite, ils ont été tous deux présents sur l’Album Rezilta de Zenglen, paru en 2013. Et, finalement ils se sont conjugués pour proposer aux scotchés de la bonne musique une très belle formation musicale, ZAFEM.

Alors que le nom du « djaz » est déjà connu du public, la majorité des musiciens ne sont pas encore pourtant dévoilés. Néanmoins, pour la sortie de Savalou, il a fallu le travail ardent de tout une équipe composée de: Reginald Cangé, Shedley Abraham à la batterie, Ernest Vincent à la basse, Dener Céide à la guitare et au keybaord.

A rappeler, « Savalou » est un terme utilisé dans la tradition mystique du « vodou » pour saluer quelqu’un (un humain ou un esprit) qui fait également référence à une mise en garde imposée à une personne.

Guy Valovsky Mathieu

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker