Masisi réélu président 4 mois après la décriminalisation de l’homosexualité en Botswana

Le président de la haute cour de justice de Bostwana a déclaré vainqueur de la présidentielle du mercredi 23 octobre 2019 le candidat Erick Masisi.  » J’ai l’honneur de déclarer à la nation de Bostwana et du monde entier que le Dr Mokgweetsi Erick keabetswe Masisi est élu président de la République du Botswana », a déclaré Terrence Rannowane.

La réélection de Masisi est rejetée par la coalition pour un changement démocratique (UDC), le principal parti d’opposition, arguant les fraudes massives enregistrées durant le processus.  » Je pense que ces élections sont frauduleuses et que le résultat annoncé ne mérite aucun respect « , a réagi Duma Boko, le chef du parti (UDC).  » Nous pensons que le parti au pouvoir a délibérément orchestré un vole du scrutin « , ajoute t-il.

Réélu à la tête du pays pour ses mesures anticorruption, Masisi a rendu la déclaration de patrimoine obligatoire pour les agents du secteur public et aussi vise moins de bureaucratie pour les petites entreprises.  » Nous allons relever les défis auxquels le pays est confronté, améliorer la chaine de valeur de nos produits nationaux, que ce soit dans le tourisme ou les produits minéraux « , a fait savoir le nouveau président. Cela nous aidera à atteindre notre objectif d’aller vers un pays à revenu élevé », poursuit-il.

Le président âgé de 58 ans a remporté cette élection après la décriminalisation de l’homosexualité en juin dernier qui, selon Matlhogonolo Samsam, est une liberté d’expression, de droit à la vie privée et de droit à une égale protection par la loi.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker