« #NouPlisKe4 », le hashtag des étudiants de Gonaives pour soutenir les étudiants arrêtés

Dans une note, des étudiants de Gonaïves, chef-lieu du département de l’Artibonite, avec le nouvel hashtag « #NouPlisKe4 » apportent leur plein soutien aux étudiants arrêtés lors de la manifestation du Vendredi 25 Octobre 2019, et annoncent une marche « pacifique » pour ce Lundi 28 Octobre en vue d’exiger leur libération.

À côté de l’exigence de la libération des étudiants « arrêtés illégalement », les étudiants comptent faire de la journée un moment de protestation contre le pouvoir en place à cause de leur mauvaise condition de vie.

Invitant la population toute entière à marcher à leur côté, ils dénoncent l’Ambassade de France citée comme grand complice dans le refus de libération des jeunes étudiants, malgré l’ordonnance de mise en liberté du juge pour n’avoir enregistré aucune charge à leur égard.

Voulant rappeler à tous qu’il y a une femme parmi eux, les étudiants disent qu’ils sont fatigués du mauvais traitement subi sous le régime des Tèt Kale. « Fòk sa kaba atò ! « ont-ils recommandé.

Les étudiants concernés par cette marche sont de l’UPAG, l’École de Droit, Notre Dame, UNASMOH, entre autres. Ils attendent la population pour se réunir devant les locaux de l’UPAG afin de « marcher contre le système et exiger la libération des étudiants ».

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker