La démission du Premier Ministre Libanais n’a pas calmé les rues

Au Liban, les rues continuent à avoir de violentes manifestations qui exigent désormais un changement du système à la suite de la démission du Premier Ministre Saad Hariri.

Les manifestants ne sont pas satisfaits de la démission du Premier Ministre, exigeant un nouveau régime ayant à sa tête un technocrate. Après ces treize jours de mobilisations qui ont rendu plus chaleureuse la situation politique du pays, Hariri a écouté la voix du peuple et donne sa démission.

Par cette annonce : « Je me rends au Palais de Baabda pour présenter la démission du gouvernement au Président de la République », Monsieur Harari s’est adressé au peuple Libanais par une brève allocution télévisée en appellant « les parties en général à primer l’intérêt et la sécurité du Liban et empêcher un effondrement économique ».

Quoique son appel au Libanais consiste en la préservation de la paix civile, les manifestants ne rentrent pas encore chez eux et insistent à ce qu’ils aient à la tête du pays un technocrate avec un autre régime.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker